Isolant fibre de bois : tout savoir, avantages, inconvénients et prix

Vous avez entendu parler des avantages de l’isolant en fibre de bois ? Écologique et polyvalent, il séduit de plus en plus les consommateurs. Déclinés en plusieurs tailles et épaisseurs, les panneaux en laine et fibre de bois conviennent à tous les types de surfaces et habitations. Quelles sont leurs performances thermiques et acoustiques ? Comment bien les poser pour une efficacité maximale ? À quels prix sont-ils vendus dans les grandes enseignes ? Voici notre guide !

Qu’est-ce qu’un isolant en fibre de bois ?

Un produit isolant limite les échanges de chaleur et les vibrations entre deux milieux. Vous les installez pour protéger votre maison du froid et pour réduire les bruits. L’isolant en laine ou en fibre de bois se trouve en vrac ou sous la forme de panneaux.

Caractéristiques

Le bois utilisé pour fabriquer cet isolant provient des morceaux ramassés dans les exploitations forestières et des résidus accumulés dans les scieries. Afin de les convertir en panneaux isolants, les artisans les mélangent avec de l’eau, puis les chauffent sous pression, pour les faire sécher et les mouler en une forme finale.

Les panneaux en fibre de bois sont des isolants rigides. Aucun produit n’étant ajouté à ce mélange, la fibre de bois est à ce stade un matériau 100% naturel. On l’imprègne ensuite de phosphate d’ammonium pour le rendre inflammable.

Fibre de bois et laine de bois, quelle différence ?

Les isolants en laine de bois ressemblent beaucoup aux panneaux en fibre de bois, avec quelques particularités. Après un chauffage au four, la laine de bois n’est pas humidifiée. On la trouve généralement en vrac ou en panneaux souples et semi-rigides. Ces derniers comportent un liant polyester formant environ 15% du bloc et sont également recouverts de produit anti-combustion.

Où utiliser l’isolant en bois ?

Les panneaux en fibre de bois et en laine de bois sont complémentaires. On peut les placer tour à tour dans chaque recoin de la maison, tels que :

  • les murs, les sols et les combles pour l’isolation thermique
  • les murs, les sols et en sous-couche de parquet pour l’isolation phonique
  • les murs et la toiture pour l’isolation extérieure

Comme ils n’ont ni la même forme ni la même taille, vous pouvez tout à fait les utiliser ensemble pour maximiser les performances de votre isolation.

Les panneaux en fibre de bois sont-ils de bons isolants ?

Les panneaux en fibre de bois sont considérés comme les meilleurs isolants écologiques sur le marché. Comment mesurer leur efficacité ? Voici des éléments de réponses.

Les performances thermiques

La résistance thermique d’un matériau (R) reflète son efficacité concernant le transport de la chaleur. Plus la valeur R est élevée, meilleure est l’isolation du bâtiment. Les isolants en fibre de bois confèrent une conductivité thermique moyenne comprise entre 0,035 et 0,045 λ(W/m.K), soit une résistance thermique entre 5 et 6 m2.W/K. Si c’est un peu moins que les isolants traditionnels, comme la laine de verre ou le polystyrène, c’est en revanche supérieur aux isolants multicouches.

L’avantage avec les panneaux en laine ou fibre de bois est que vous pouvez choisir des épaisseurs différentes en fonction de la résistance thermique que vous souhaitez atteindre. Faites attention à cet indicateur au moment de choisir votre produit. Pour obtenir un bilan thermique, contactez l’un de nos artisans certifiés et expérimentés. Notre réseau de professionnels est déployé dans toutes les villes de France

Les performances phoniques

Qu’en est-il de l’isolation acoustique ? Celle-ci est mesurée en décibels (dB). Pour la calculer, on compte la différence de son qui arrive avec et sans le panneau. Plus la différence est importante, meilleure est l’isolation. Voici la moyenne des gains estimés avec la mise en place de fibre de bois :

  • 40 à 50 dB lorsque le panneau en fibre de bois est placé sous la toiture
  • 40 à 60 en doublage de mur, entre les blocs et le plâtre
  • 20 à 40 en sous-couche de plancher flottant
Conseil
Pour masquer les bruits d’impact, choisissez des panneaux fibre de bois à haute densité.

Les autres avantages de l’isolation en fibre de bois

Si vous recherchez un matériau conçu avec des produits naturels, mais aussi écologique et recyclable, les isolants bois sont une alternative idéale à la laine de verre et au polyuréthane. La fibre de bois est également très résistante à la compression, à l’humidité et à la vapeur d’eau. De nombreux produits sont recouverts d’un parement anti-combustion.

Normes et réglementations des panneaux en fibre de bois

La RT2012

En fonction des endroits où sont installés les isolants, la RT2012 a des exigences différentes. Pour vous aider à choisir l’épaisseur idéale de votre panneau en laine ou fibre de bois, les voici résumées dans le tableau suivant.

Surface
Exigence thermique
Isolation des combles
Inférieure ou égale à 0,8 m2.K/W
Isolation du sol
Inférieure ou égale à 0,4 m2.K/W
Isolation des murs
Inférieure ou égale à 0,4 m2.K/W

Attention
Ces données sont valables pour les bâtiments à basse consommation, c’est-à-dire nécessitant moins d’énergie pour être chauffés ou climatisés. Dans les bâtiments standard, la résistance thermique est généralement moindre et le minimum pour l’isolation des combles est de 0,6 m2.K/W.

Les normes NF

Au moment de choisir votre isolant en bois, voici les normes à rechercher sur son emballage :

  • la norme NF EN 13171, qui garantit la performance des produits et la qualité du bois
  • la norme NF EN 316, qui classe les panneaux selon leur procédé de fabrication (humide ou à sec)
  • le marquage CE, attestant de sa conformité aux normes européennes
  • éventuellement une « éco-certification », prouvant que le bois provient d’une forêt gérée de manière durable.

Comment poser des panneaux en fibre de bois ?

Voici les étapes à suivre pour poser parfaitement vos isolants en bois.

Étapes
Procédés
Mesurez les distances
Anticipez la pose en calculant la longueur entre les montants de la charpente.
Procédez aux vérifications
Regardez si la surface de pose est bien ventilée, pour éviter l’accumulation d’humidité.
Découpez les panneaux
Coupez les panneaux pour qu’ils aient la dimension adéquate en laissant un à deux centimètres de plus chaque côté.
Encastrez les panneaux
Pour fixer vos panneaux entre les montants, vous pouvez utiliser une colle à bois spéciale.
Posez une deuxième couche
Cette étape est nécessaire si votre panneau est trop mince pour atteindre les normes en matière de réglementation thermique. Dans ce cas, vous pouvez coller une deuxième couche en décalé, afin que les joints se situent à un autre niveau.

Les tarifs des isolants en laine et fibre de bois

Pour vous aider à choisir vos panneaux isolants, voici une idée des prix que vous trouverez dans les magasins spécialisés.

Enseigne
Produit
Tarif hors-promo
Caractéristiques
Mano Mano
Steico Flex semi rigide
Steico Flex flexible
24,00€ l’unité
35,94€ les 6
20 cm d’épaisseur, conductivité thermique : 0.038 w/mK
14 cm d’épaisseur, conductivité thermique : 0,040 W/m.K
Castorama
Isonat 0,58×1,22
36,50€ le lot de 6
10 cm d’épaisseur
15% de polyester
Gedimat
Steicoflex semi-rigide
Voir prix en magasin
10 cm d’épaisseur
1,22×5,74
Leroy Merlin
Pavatex
34,67 les 4
10 cm d’épaisseur
conductivité thermique : 0.038 w/mK
résistance thermique : 2,6

 

Prix moyen d’un isolant en laine et fibre de bois

Environ 7€ pièce pour une épaisseur de 10cm
  

Notre conclusion : un bon isolant écologique !

La fibre et la laine de bois sont de parfaits isolants si vous recherchez des matériaux à la fois écologiques et recyclables. Leurs performances thermiques et phoniques varient selon l’épaisseur des panneaux et du nombre de couches posées. Vous pouvez tout à fait adapter votre système d’isolation en fonction du bilan thermique réalisé dans votre habitation. Par ailleurs, le bois est un matériau durable, adapté aux bâtiments neufs ou anciens et à tous types de surfaces !

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville