Fuites dans la salle de bain : causes et solutions

Une fuite d’eau n’a rien d’anodin. L’humidité peut engendrer des moisissures, tandis qu’une infiltration d’eau non traitée est susceptible de dégénérer en dégât des eaux. Dans la salle de bain, les causes sont multiples. Joint abîmé dans la douche ou tuyauterie défectueuse, la fuite n’est pas toujours visible. Parfois, elle trouve même sa source chez le voisin. Alors comment détecter les fuites dans la salle de bain ? Et que faire pour y remédier ? Découvrez comment identifier d’où vient une fuite et quelles solutions y apporter.

Réparation lavabo salle de bain
Réparation lavabo salle de bain

Comment repérer une fuite ?

Dans la salle de bain, la fuite d’eau est flagrante si vous constatez des taches d’humidité sur les murs ou un sol inondé. Les dégâts peuvent toutefois s’avérer plus pernicieux, et s’aggraver s’ils ne sont pas traités rapidement. En cas de suspicion de fuite, quelques indices doivent vous mettre la puce à l’oreille.

  • Surveillez votre compteur d’eau. S’il est en marche alors même que vous ne consommez pas d’eau, il y a une anomalie quelque part.
  • Épluchez les relevés de votre compteur d’eau. Une surconsommation indique généralement une fuite.
  • Vérifiez la pression de votre réseau de chauffage, susceptible de chuter en cas de fuite.

Fuites dans la salle de bain : les bons réflexes

Quelle que soit l’origine de la fuite, le premier réflexe à adopter est de couper l’arrivée d’eau. Si l’écoulement s’accompagne de projections d’eau, coupez également l’électricité pour éviter tout risque de court-circuit. Ces précautions sont d’usage même si vous n’avez pas réussi à identifier la cause de la fuite d’eau. Dans ce cas, mieux vaut faire appel à un expert capable de remonter à la source du problème. Rapprochez d’artisans de confiance et contactez si besoin un plombier sur depanneo.com.

La fuite vient de la tuyauterie

Avec le temps, les tuyaux se détériorent. Il suffit d’un joint trop usé ou desserré pour qu’une fuite d’eau se déclare. La solution consiste alors à remplacer le joint abîmé par un modèle neuf, ou à resserrer le joint.

La fuite d’eau peut aussi provenir d’une fissure dans la tuyauterie. Afin d’en repérer l’emplacement exact, tamponnez la zone suspecte avec une éponge. Une fois la fissure localisée, la priorité est de colmater la fente pour enrayer l’écoulement d’eau.

Adhésif et mastic : les solutions pour réparer un tuyau fissuré

L’adhésif est votre premier rempart en cas de fissure dans la tuyauterie. Avant de l’appliquer, limitez d’abord le flux d’eau en enveloppant un chiffon autour du tuyau incriminé. Lorsque l’arrivée d’eau est coupée, nettoyez le tuyau et dégraissez-le avec un chiffon. Puis, faites-le sécher à l’aide d’un sèche-cheveux. Il est alors temps de placer l’adhésif, en veillant à le laisser dépasser d’environ 5 cm de la zone de fuite.

Vous pouvez également avoir recours à des matériaux plus durables, comme le mastic époxy. Prenez garde à porter des gants lorsque vous manipulez ce produit, sous peine de démangeaisons. Malgré son efficacité, le mastic reste toutefois limité dans le temps. Seule une soudure vous assurera d’une réparation pérenne.

Bon à savoir : le mastic convient tout autant aux brèches dans la baignoire.

Fuite dans la douche : quelles causes pour quelles solutions ?

Fuite cabine de douche
Fuite cabine de douche

Le joint de silicone

Dans près de 90 % des cas, le défaut d’étanchéité dans la douche est lié au joint de silicone. C’est ce joint qui garantit l’imperméabilité entre le bac de douche et le carrelage. Devenu non étanche, le carrelage est alors susceptible de se détacher. Certains signes d’usure doivent vous alerter, comme des traces noires ou des craquelures.

Traité à la source, le problème se règle simplement en ajoutant du silicone sur les couches endommagées. Il vous est aussi possible d’ôter le silicone usé avec des spatules. Veillez cependant à graisser le support avant d’installer le nouveau silicone.

Le calcaire

L’usure n’épargne pas la douche, fragilisée notamment par une eau trop calcaire. En s’accumulant, le calcaire forme des dépôts sur le mitigeur comme sur le pommeau. Pour vous en débarrasser, une seule solution : le détartrage. Nettoyez les équipements entartrés avec du vinaigre blanc. En cas de dépôts tenaces, immergez-les quelques heures.

L’évacuation

Une flaque se forme sous votre cabine de douche ? La fuite d’eau provient probablement d’un système d’évacuation défectueux. Inspectez d’abord la bonde pour vérifier s’il s’agit d’un problème de vissage sur le receveur ou d’un obstacle à l’écoulement de l’eau.

La fuite s’accompagne d’un sifflement ? Examinez également les canalisations. Certains tuyaux situés sous la douche sont toutefois difficilement accessibles. Pour identifier la cause de la fuite, vous pouvez glisser une caméra dans l’interstice.

La robinetterie fuit

Fuite douche
Fuite d’une robinetterie de douche

Votre robinet persiste à goutter, même après l’avoir resserré ? Vous avez probablement affaire à un problème au niveau du bec du robinet, ou à un joint défectueux. Bonne nouvelle, il vous suffit généralement de quelques minutes pour y remédier.

Dévissez d’abord la tête du robinet pour dévoiler la cause de la fuite. Un joint abîmé se remplace en un tour de main. Le calcaire peut aussi être en cause, et nécessiter un détartrage. Si toutefois la fuite persiste, il vous faudra envisager de changer toute la structure du robinet.

Vous craignez une fuite dans votre salle de bain ? Identifier la cause de la fuite est essentiel pour y apporter une solution concrète le plus rapidement possible. Joint de silicone à remplacer ou brèche à colmater, quelques gestes simples peuvent changer la donne. En cas de doute toutefois, n’hésitez pas à faire appel aux conseils avisés d’un professionnel.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville