Faire estimer sa maison : comment mettre toutes les chances de son côté ?

L’estimation de la valeur de votre maison est une tâche plus difficile qu’il n’y paraît. Effectivement, en tant que propriétaire, votre avis peut être biaisé, et ce, pour plusieurs raisons. Pour commencer, l’attachement à un logement peut conduire à une surestimation. En outre, le fonctionnement du secteur immobilier est assez singulier. Contrairement aux biens consommables qui perdent « inévitablement » de la valeur au fil du temps, les maisons et les appartements peuvent en gagner. Vous pouvez, par exemple, entreprendre des rénovations pour rehausser la qualité du bien. Mais surtout, des facteurs, tels que le quartier où il se trouve, sont susceptibles de changer son tarif par rapport à un autre logement intrinsèquement identique. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les meilleures méthodes pour l’estimation de votre maison !

Maison en pierre dans le Sud de la France

L’estimation par soi-même : la solution de facilité

Pour estimer la valeur de votre maison, il est bien sûr possible de faire appel à des experts immobiliers, financiers ou encore juridiques. Mais en fin de compte, c’est vous qui aurez le dernier mot.

Ici, il ne s’agit pas de fixer une valeur arbitrairement. En effet, il existe déjà des critères concrets à prendre en compte :

  • Le prix d’achat de la maison. Comme évoqué plus tôt, la valeur d’un bien immobilier ne diminue pas obligatoirement au fur et à mesure que le temps passe. Ce prix d’acquisition peut donc être pris comme seuil lors de l’estimation de son prix actuel.
  • La localisation de la maison. Pour faire simple, un logement situé dans un quartier mal famé ne sera jamais mieux coté qu’une résidence, par exemple. Il faut également considérer les nuisances sonores et le réseau de transport.
  • Le prix des maisons similaires. Pour avoir une idée approximative de la valeur de votre maison, vous devez aussi regarder chez la « concurrence ». Évidemment, il n’est pas possible de trouver une habitation 100 % identique, mais la qualité des matériaux de fabrication et la surface habitable restent des indices non négligeables.

Toutefois, attention aux annonces ! Les tarifs affichés sont nettement supérieurs à la valeur réelle d’une maison. À dire vrai, celles-ci proviennent généralement d’une agence ou d’un particulier à la recherche de bénéfices financiers.

L’estimation en ligne : la méthode rapide

En réalité, il s’agit de l’extension de l’estimation par soi-même. Plusieurs plateformes comme Paradissimo.com proposent d’ores et déjà d’estimer votre maison gratuitement. En revanche, la technique se base uniquement sur des éléments factuels.

Dans la pratique, vous devez simplement vous rendre sur un site web spécialisé et remplir un formulaire. Il faut renseigner des données, telles que la superficie de la maison, la superficie du jardin, le nombre de pièces, le nombre de salles de bain, la présence d’un garage, les dispositifs de sécurité, etc.

Vous obtiendrez alors un montant ou une fourchette de prix, à prendre avec des pincettes. En effet, l’estimateur ne prend pas en compte des critères subjectifs.

Le recours à une agence immobilière : un choix plus prudent

En revanche, si vous ne vous sentez pas capable d’estimer vous-même votre maison, une agence immobilière peut vous assister. De manière générale, les agences proposent une estimation gratuite.

Il y a plusieurs avantages à faire appel à une agence immobilière :

  • Une base de données conséquente. La plupart des agences ont déjà pratiqué durant des années. De ce fait, ils sont à même de faire une estimation rapide d’un bien. En fait, comme déjà précisé, il existe plusieurs biens similaires. Les agents peuvent donc se baser sur des données empiriques pour effectuer leur travail.
  • Une connaissance à jour de l’offre et de la demande. En plus de l’estimation, une agence peut vous rediriger vers des acheteurs (si vous voulez vendre) et des organismes prêteurs (si vous voulez du financement pour des travaux).

Or, même si l’agence immobilière semble travailler de bon cœur, il s’agit d’un établissement à but lucratif. De ce fait, si vous souhaitez vendre votre maison, elle peut gonfler volontairement sa valeur. Les agents immobiliers procèdent ainsi afin de vous impressionner. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un bien vendu trop cher risque de faire fuir les clients potentiels.

Outre l’agence, la collaboration avec un courtier peut aussi être intéressante. Néanmoins, il doit fournir quelques documents pour prouver son sérieux et sa bonne foi :

  • L’immatriculation ORIAS.
  • Une attestation de capacité professionnelle.
  • Une déclaration d’honorabilité.
  • Une garantie financière.
  • Une assurance de responsabilité civile professionnelle.

L’intervention d’un notaire : l’alternative la plus sûre

Même si les experts immobiliers semblent être les plus avisés pour estimer votre maison, n’oubliez pas que les notaires sont des spécialistes juridiques qui enregistrent toutes les opérations financières, en commençant par les ventes. Effectivement, ces derniers récupèrent les droits de mutation (les taxes) liés aux ventes. Ce sont donc les professionnels les plus avisés lorsqu’il s’agit de soustraire tous les frais « additionnels » au prix d’achat/de vente.

Pour réaliser son expertise, le notaire peut procéder de deux façons :

  • Il vous délivre un certificat d’expertise, également appelé avis de valeur. C’est une technique d’estimation s’affranchissant d’un audit.
  • Il étudie de manière approfondie la valeur vénale de la maison, de manière à vous fournir une pléthore de détails, à l’instar d’opérations de vente semblables.

Le véritable avantage des notaires est l’accès à deux bases de données : BIEN pour la région Île-de-France et PERVAL pour les provinces.

Quant au tarif de la prestation, il dépendra du bien immobilier (maison ou appartement, année de construction, superficie, nombre de pièces, équipements, etc.), de la durée nécessaire à l’expertise et de sa complexité technique.

Le tableau comparatif des trois méthodes d’estimation immobilière

Type d’estimationAvantagesInconvénients
Par soi-mêmeÉconomie d’argent
Décision unilatérale
Manque de connaissances dans l’immobilier
Par une agence immobilièreBase de données conséquente
Connaissance à jour de l’offre et de la demande
Estimation gratuite
Tendance à gonfler la valeur d’un bien
Par un notaireRécupération des droits de mutation (taxes)
Connaissance des frais hors prix d’achat/de vente
Accès aux bases de données BIEN et PERVAL
En ligneEstimation gratuite et rapide

Si vous souhaitez estimer votre maison dès maintenant, nous avons des équipes présentes dans toute la France. Vous pouvez donc profiter de leur expertise dans un laps de temps court. Étant au fait de tous les facteurs à prendre en compte dans leur zone de travail, ils seront à même de vous communiquer la valeur la plus précise possible de votre bien.

Notre avis : privilégiez le notaire et les estimations en ligne

Même si vous pouvez faire vous-même l’estimation de votre maison, rien ne vaut l’assistance d’un professionnel. À nos yeux, le notaire et les plateformes d’estimation en ligne restent les meilleurs alliés dans ce cas, car ils ne cherchent pas à vous vendre de maison. Il n’y aura pas donc de gonflement volontaire du prix du bien. En outre, ces professionnels connaissent tous les autres frais composant le prix d’achat/de vente d’un logement. Dans le cas où vous ne souhaitez pas vendre la maison, vous pourrez donc obtenir sa valeur réelle. Si besoin est, n’hésitez pas à lui accorder un délai assez long pour qu’il puisse étudier minutieusement les caractéristiques de votre maison et la concurrence. Ainsi, vous pourrez en tirer un maximum lors de la vente, sans pour autant faire fuir les acheteurs avec un tarif trop élevé.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville