Etude Plancher Chauffant : les astuces à ne pas oublier

etude plancher chauffantInstaller son plancher chauffant, qu’il soit électrique ou hydraulique, nécessite de la patience, des compétences poussées en bricolage et des matériaux de qualité. Mais il ne faut pas surtout oublier un paramètre essentiel : la préparation.

Bien étudier la pièce que vous allez chauffer, en passant en revue toutes les caractéristiques qui nécessitent de l’anticipation, va vous permettre d’aboutir à une installation optimale.

Découvrez quelques petites astuces à lire avant de vous lancer dans la pose de votre plancher chauffant, pour éviter toute mauvaise surprise !

L’installation thermique

Avant toute chose, et notamment dans le cadre de travaux de rénovation, vous devez vous assurer que vous disposez d’un dispositif suffisamment performante pour installer un plancher chauffant.

Si vous posez un plancher chauffant électrique, vérifiez la compatibilité de votre installation avec les matériaux que vous allez mettre en place. Un rappel logique, mais qui peut vous éviter quelques dépenses superflues.

Si vous installez un plancher chauffant hydraulique, vous devez disposer d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur. Si vous avez opté pour un plancher chauffant-rafraîchissant, vous allez avoir besoin d’une pompe à chaleur réversible.

Gardez également à l’esprit que le plancher chauffant peut vous faire réaliser de belles économies d’énergie. L’installer sur une chaudière ou un équipement électrique dont les bilans énergétiques sont mauvais n’est pas forcément une bonne idée.

La pièce à chauffer

La qualité du sol

Le sol de la pièce que vous devez équiper doit être plan et lisse. Si ce n’est pas le cas, procédez à des travaux de ragréage pour vous assurer que vous pourrez poser sereinement votre plancher. Si vous ne vous en sentez pas capable, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

etude plancher chauffant

Prix moyen plancher chauffant électrique (fourniture et pose)

Entre 40 € et 50 € HT/m2

N’oubliez pas également que toutes les cloisons et huisseries doivent être posées avant de procéder à l’installation de votre plancher chauffant.

La taille de la pièce

En théorie, toutes les pièces peuvent accueillir un plancher chauffant. Mais le système de pose en escargot qui le caractérise requiert un espacement minimal de 10 cm entre les tubes, ce qui peut être compliqué à atteindre dans une pièce minuscule.

A l’inverse, une pièce trop grande demandera plusieurs boucles de tubes ou de câbles pour être couverte.

Réfléchissez bien à vos envies en termes de chauffage avant de vous lancer dans la pose de vos matériaux.

Les déperditions de chaleur et l’isolation

isolation plancher chauffant etudeC’est l’un des points les plus importants à étudier avant de procéder à la pose de son plancher chauffant, et l’un des moins évidents.

Nous vous recommandons de demander l’aide d’un artisan spécialisé sur ce volet de l’étude préalable, car les calculs qu’il demande sont relativement complexes et hors de portée d’un profane.

Si vous souhaitez vous lancer tout de même dans l’aventure, sachez que vous devez commencer par calculer les déperditions de chaleur de la pièce que vous souhaitez chauffer.

Il existe deux principales déperditions de chaleur : celles qui se produisent par transmission des parois, et celles qui se font par renouvellement d’air.

Pour obtenir vos déperditions totales, vous devez additionner ces valeurs. Ensuite, vous devez les rapporter à votre surface totale à chauffer pour obtenir une valeur exprimée en Watts/m².

Astuce de notre expert
Certains logiciels informatiques peuvent vous simplifier la vie en calculant vos déperditions en vous posant certaines questions sur la nature de la pièce, ou sur sa surface par exemple. Dans tous les cas, si vous souhaitez obtenir des valeurs exactes, rien ne vaut l’aide d’un installateur spécialisé. Tous ces calculs vont vous permettre de connaître l’isolant dont vous aurez besoin pour optimiser le fonctionnement de votre plancher chauffant.

La hauteur de réservation

La hauteur de réservation est également un calcul que vous devez absolument faire avant de vous lancer dans la pose de votre plancher chauffant.

Souvenez-vous que le plancher chauffant nécessite plusieurs couches pour être posé : une première de plaques isolantes, puis les tubes ou câbles, et enfin une dalle pour recouvrir le tout.

En fonction de votre isolation, cette valeur sera plus ou moins importante. Si votre sol est parfaitement isolé (très récent, conforme aux normes RT 2005), vous n’aurez besoin que d’une hauteur de réservation totale de 94 mm environ (plaques isolantes de 54 mm, tubes de 10 mm et dalle de 30 mm).

A l’inverse, si votre sol est très mal isolé, vous pourrez avoir besoin de plus de 130 mm pour finaliser votre plancher chauffant.

Si cette hauteur de réservation n’est pas correctement anticipée avant la pose de votre plancher, vous pouvez aller au devant de nombreux problèmes !

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’étude qui précède la pose d’un plancher chauffant est assez complexe.

Nous vous l’avons recommandé à plusieurs reprises dans cet article, mais nous réitérons ce conseil : faites appel à un professionnel ! Vous obtiendrez les résultats que vous souhaitez sans avoir à vous lancer dans des calculs complexes et risqués.

Trouver un installateur Devis gratuit dans votre ville