Etanchéité d’un toit contre un mur : quelles solutions ?

Le toit de votre maison le protège des intempéries et des infiltrations d’eau. Pour la durabilité de votre construction, vous devrez porter une attention particulière à l’installation de cette partie essentielle de votre maison. L’une des choses sur lesquelles vous devrez veiller, c’est son étanchéité quand il est relié au mur. Comment rendre étanche la partie qui sépare votre toit d’un mur ? On vous dit ce qu’il faut savoir dans cet article.

Etanchéité toit contre un mur, pourquoi est-ce important ?

Le toit de votre maison est la partie qui reçoit en premier les effets des intempéries : rayons de soleil, eau de pluie, neige, etc. Il est important que certaines installations soient faites pour que ces effets ne s’infiltrent pas dans votre habitation en passant par le mur qui est relié directement au toit.

Une autre conséquence du manque d’étanchéité dans votre habitation peut être l’infiltration d’un air trop sec dans votre habitation. Bonjour les maux de gorge, les lèvres gercées, un rhume, etc. qu’on aurait pu éviter.

L’autre importance de l’étanchéité toit contre un mur se situe au niveau structurel. La durabilité de vos murs est considérablement rallongée quand les problèmes d’étanchéité sont prévenus et/ou réglés. Vos murs se fissureront beaucoup moins rapidement, laisseront moins s’infiltrer de manière inégale l’humidité et votre construction pourra tenir plus longtemps. Ils ne développeront pas de champignons ou de cloques non plus.

Quelles solutions pour régler et/ou prévenir les problèmes d’étanchéité toit contre mur ?

La solution la plus utilisée et recommandée pour l’étanchéité toit contre mur de votre maison est le solin. C’est en effet la seule installation valable               auprès des assurances en cas de problème avec votre habitation. Il existe plusieurs types de solin, et si certaines d’entre elles sont spécialement conçues pour l’étanchéité toit contre un mur d’une maison, leur mode d’installation diffère.

1.      Solin, qu’est-ce-que c’est ?

Un solin est une fine feuille de plastique ou de métal servant à assurer l’étanchéité de la toiture d’une maison. Il est également appelé rive contre maçonnerie ou rive de tête. Il est installé aux endroits où elle est raccordée avec un mur de niveau différent (bords des toits, des murs, etc.), une cheminée ou une colonne d’évent. Son installation crée un joint étanche à l’eau. Il facilite l’écoulement des eaux de pluie par ruissellement et aide à éviter les infiltrations d’eau par le toit. Il en existe de différents types en fonction :

  • Du matériau de fabrication : aluminium, zinc, mortier, plomb.
  • Du degré d’étanchéité recherché : solin à double recouvrement, solin avec porte-solin, solin avec bavette, solin souple et rigide.

2.      Quel type de solin pour l’étanchéité toiture contre mur

Tous les types de solin ne sont pas adaptés à l’étanchéité de la toiture contre un mur de votre maison. Il vous faudra choisir ceux adaptés. Leur mode d’installation diffère aussi en fonction du type de solin choisi. Vous avez le choix entre du :

  • Solin en plomb : fabriqué à partir de plomb. Il est très durable. Il est assez coûteux et difficile à installer.
  • Solin en zinc : moins cher que celui en plomb, mais moins durable. Il est plus facile à installer que celui en plomb.
  • Solin en aluminium : durable mais moins que celui en plomb ou en zinc. Il est assez facile à installer.

Choisissez le matériau du solin en fonction du climat et des conditions météorologiques de votre zone. Les solins en métal sont plus adaptés pour les climats froids et ceux en caoutchouc les climats plus chauds.

3.      Comment installer un solin ?

Si vous utilisez un solin à bavette :

  • Tracez un repère le long du mur d’adossement en vous servant d’un cordeau
  • Posez la bavette sur les tuiles
  • Fixez le solin en utilisant des chevilles à frapper
  • Finissez de fixer le solin en insérant du joint mastic dans les écartements
Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Pour les autres types de solin il faudra en général :

    • Tracer un repère le long du mur d’adossement en vous servant d’un cordeau
    • Prendre les mesures de la longueur de solin dont vous aurez besoin et coupez-le à la longueur qui vous convient
    • Appliquer du ciment à toiture sur la surface du mur. Une couche suffira.
    • Coller le solin au mur. Assurez-vous que le ciment le soutient bien.
    • Fixer avec des clous ou des vis
    • Utiliser du ruban adhésif en toile pour recouvrir les joints
    • Répéter l’opération sur tout autre pan de mur qui en a besoin

    4.      Combien coûte un solin ?

    En fonction du type et de la taille de solin choisi, le prix du solin variera. Vous trouverez en général des longueurs de 2 mètres vendues à partir de 40 euros. Selon le matériau, le prix peut monter jusqu’à 70 euros et un peu plus.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville