Comment isoler un plafond déjà existant : guide pratique

Certains types de toitures peuvent occasionner des problèmes de perte de chaleur. Si vous habitez un logement qui présente ce problème, vous devez penser à isoler votre plafond pour maintenir à chaud de manière efficace les pièces de votre maison. L’isolation de plafond est une méthode connue non seulement pour son efficacité matière d’isolation thermique et acoustique, mais aussi pour son côté économique à long terme. Comment isoler un plafond déjà existant ? C’est la question à laquelle nous répondrons dans cet article.

Pourquoi isoler un plafond déjà fait ?

Isoler un plafond déjà existant peut procurer de nombreux avantages aux habitants du logement. L’isolation de plafond est l’une des meilleures alternatives pour limiter les pertes de chaleur dans les maisons avec des plafonds très hauts.

On peut parfois tomber sur des voisins fêtards et bruyants qui ne prennent pas vraiment en compte le bienêtre des autres. Cela peut vite devenir un enfer surtout lorsqu’on aime le calme et la tranquillité. En situation de nuisance sonore, vous pouvez isoler votre plafond. Vous avez même la possibilité de faire d’une pierre deux coups en utilisant des isolants qui associent l’isolation thermique et acoustique. Vous vous offrirez ainsi de quoi faire un maximum d’économie et optimiser votre confort.

L’isolation de plafond est une méthode simple, efficace, et peu coûteuse. Elle optimise le confort de votre logement tout en vous évitant les grosses factures énergétiques.

Votre toiture contribue à 40 % à la qualité de la performance énergétique dans votre maison. D’où l’importance d’isoler votre plafond.

Quelles techniques pour isoler un plafond existant ?

Pour isoler votre plafond, vous avez plusieurs possibilités. C’est en fonction du problème que vous souhaitez résoudre, que vous allez choisir la méthode et les techniques les plus adaptées.

La méthode la plus courante consiste à créer et à poser un faux plafond en dessous du plafond déjà existant. L’objectif est de créer un vide entre les deux plafonds vous devez pour cela, installer des traverses métalliques sur le plafond qui existe déjà.

C’est dans ce vide que vous allez mettre des isolants qui pourront résoudre le mieux le problème en fonction du type d’isolation que vous recherchez (isolation thermique ou isolation acoustique). Vous pouvez utiliser des isolants :

En rouleaux, de mousse expansée, de plaques.

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Il existe deux types de faux plafonds : Le faux plafond tendu; Le faux plafond suspendu

    Le faux plafond tendu.

    Si vous avez des problèmes d’humidité, le faux plafond tendu se comportera comme un plafond simple.

    Il est facile à nettoyer et il n’est pas très exigeant. Une solution idéale si vous êtes dans une optique de décoration ou de rénovation.

    Le faux plafond tendu peut cacher parfaitement les imperfections du plafond classique en mauvais état.

    Le faux plafond suspendu

    Le faux plafond suspendu résout aussi bien les problèmes d’isolation acoustiques que les problèmes de température. Il est très facile à poser et vous offre la possibilité d’utiliser des matériaux tels que :

    · L’aluminium

    · Le PVC

    · La plaque de plâtre

    · Le bois, etc.

    Vous devez créer une charpente solide en métal pour y accorder le placage décoratif. Vous pouvez y associer plusieurs plaques de plâtre.

    Dans le cas où le faux plafond existe déjà, vous aurez besoin pour l’isolation d’une souffleuse pour passer de la mousse ou de la laine dans un trou que vous aurez percé d’avance et que vous allez refermer par la suite. Au cours de l’opération, il est important de laisser de l’espace pour l’aération.

    Si vous voulez régler les problèmes de nuisance sonore, n’hésitez pas à demander l’avis d’un expert (acousticien). Il vous aidera à faire le meilleur choix d’isolant tout en prenant en compte les spécificités de votre construction.

    Si vous désirez avoir de meilleurs résultats, nous vous conseillons de confier l’isolation de votre plafond déjà existant à un professionnel. Cela vous fera gagner du temps en plus de préserver des tracasseries.

    Quels sont les matériaux qu’on peut utiliser pour isoler un plafond déjà fait ?

    Pour isoler un plafond déjà existant, vous avez un large choix de matériaux. En général, la quantité d’isolant à utiliser va correspondre à la taille du problème à résoudre. Cela veut dire que la quantité d’isolant à utiliser sera plus élevée si les pertes de chaleur sont fortes ou si la nuisance sonore est grave.

    La hauteur du plafond existant est également un élément à prendre en compte dans le choix du matériel isolant. Pour isoler un plafond ou un faux plafond, on peut utiliser :

    La laine de verre : c’est un excellent isolant acoustique.

    La laine de roche : elle fonctionne aussi bien pour de l’isolation thermique que pour de l’isolation sonore. La laine de roche permet de réduire efficacement les bruits. C’est un isolant qui résout plusieurs problèmes à la fois. Elle offre une bonne isolation thermique que ce soit en été ou en hiver.

     La mousse de polyuréthane : C’est aussi un isolant efficace aussi bien pour améliorer la température thermique que pour éradiquer les nuisances sonores. Sa particularité est qu’elle est légère. Elle serait donc votre meilleur choix si vous avez besoin d’utiliser un isolant léger.

    Il existe également des isolants renouvelables tels que : la perlite, le liège, la ouate de cellulose, la laine de coton qui sont également très efficaces.

    La perlite : Cet isolant est sans danger pour la santé. Il ne pourrit pas et reste intact malgré le passage des années. Il est fait avec des roches volcaniques broyées.

    Le liège : c’est aussi une forme de solution deux en un. Il s’utilise aussi bien pour l’isolation thermique que pour l’isolation acoustique.

    La ouate de cellulose : Cet isolant est enduit de matières ignifuges, ce qui le rend inflammable.

    La laine de coton : c’est un excellent isolant pour améliorer le confort acoustique dans votre maison.

    Si vous avez des problèmes d’humidité chez vous, il est primordial de les résoudre avant d’entamer les travaux d’isolation de plafond.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville