Comment isoler efficacement son garage contre le froid et le bruit ?

À l’instar de l’isolation du sous-sol ou des combles, isoler son garage s’inscrit dans une démarche de transition énergétique. En effet, les travaux de calorifugeage et d’insonorisation doivent s’effectuer dans un souci d’économie d’énergie et pour éviter la propagation de bruit dans l’habitat. En plus d’être froide (car en contact direct avec l’extérieur), cette pièce est très bruyante. Faute d’isolation suffisante, il arrive d’ailleurs qu’un garage attenant fasse traverser de l’humidité par les murs jusqu’à l’habitation.

Isoler un garage est donc une solution incontournable :

  • Pour faire gagner quelques degrés en plus au sein de son logement (sachez qu’un garage attenant mal isolé peut faire perdre jusqu’à 3 degrés à une maison).
  • Pour éviter les problèmes de déperdition de chaleur
  • Pour réduire ses factures énergétiques
  • Pour protéger le reste de la maison des bruits extérieurs, de moteurs ou de travaux (si vous aimez bien bricoler dans votre garage)
  • Pour lutter contre les infiltrations d’humidité

Le saviez-vous ? L’isolation du garage est également un bon moyen de protéger le moteur de la voiture du froid. En effet, les températures trop basses participent à la dégradation des éléments mécaniques.

Comment isoler thermiquement et acoustiquement un garage ?

Les travaux d’isolation thermique et acoustique d’un garage s’effectuent en 3 étapes. Mais avant de les connaître, il vous faudra bien choisir l’isolant le plus adapté à votre situation et répondant à vos besoins. Ces produits sont vendus en vrac ou sous forme de panneaux, de rouleaux ou de flocons. Ce tableau comparatif pourra certainement vous aiguiller dans votre choix.

Matière isolanteCaractéristiquesAvantagesInconvénientsForme
Laine de verreLa laine de verre est un isolant naturel ayant la faculté d’emprisonner l’air. Il est obtenu par soufflage, fusion et centrifugation de verre de récupération.·         Simple à poser

·         Très maniable

·         Diminue la transmission des chocs et des bruits aériens

·         Résiste au feu

·         Imputrescible

·         Irritante et nécessite donc le port de gants et de masque lors de la mise en place.

·         Requiert l’installation d’un pare-vapeur pour éviter les problèmes d’humidité intérieure.
·         Flocons à souffler

·         Rouleaux
Laine de roche (le choix de la rédaction)Conçue à partir de roche basaltique fondue et fibrée, la laine de roche est également capable d’emprisonner efficacement l’air.·         Offre à la fois une bonne isolation acoustique et thermique.

·         Ininflammable

·         Perméable à la vapeur d’eau
Aussi irritante que la laine de verre.·         Panneaux

·         Rouleaux
Laine minérale souffléeIl s’agit de flocons isolants particulièrement prisés dans le cadre de travaux d’isolation de plafond de garage. Elle est projetée dans la surface à isoler à l’aide d’une machine à souffler.·         Supprime les ponts thermiques

·         Assure une bonne qualité d’isolation thermique

·         Prix assez élevé

·         Sa mise en place requiert une machine à souffler (que vous pouvez louer).

·         Ne convient pas aux espaces habitables.
Flocons
Ouate de celluloseLa ouate de cellulose n’est autre que du papier journal recyclé. Très utilisé dans le secteur de l’écoconstruction, ce matériau isolant est souvent installé dans des endroits difficiles d’accès.·         Écologique

·         Longue durée de vie

·         Pourvue d’une excellente inertie thermique

·         Confère une bonne isolation acoustique
Plus inflammable comparée aux autres types d’isolants
·         En vrac

·         Rouleaux

·         Panneaux
Polyuréthane (PUR)Le polyuréthane renferme un gaz isolant. Elle est très efficace en matière d’isolation thermique et acoustique.·         Offre une bonne isolation thermique et acoustique

·         Très robuste

·         Résiste à l’humidité
·         Toxique dans le cas d’incendie

·         Il s’agit d’une matière synthétique
·         Panneaux

·         Mousse
Polystyrène expanséObtenu à partir de pétrole brut, le polystyrène fait partie des isolants les plus attractifs.·         Bonne isolation thermique

·         Imperméable

·         Léger

·         Facile à installer

·         Prix attractif
·         Synthétique

·         Faible isolation acoustique

·         Fragile

·         Longévité assez courte

·         Inflammable

·         Toxique en cas d’incendie
Panneaux
Polystyrène extrudé (XPS)Le XPS est aussi conçu à partir de pétrole brut. Il offre bien plus d’avantages que son cousin le polystyrène expansé.·         Une bonne isolation thermique

·         Imperméable

·         Facile à poser

·         Plus robuste que son homologue
Son prix est assez élevé que celui du polystyrène expansé.Panneaux

Maintenant que vous connaissez les principaux isolants utilisés dans le cadre de travaux d’isolation, passons maintenant à la pratique !

1) Commencez par l’isolation des murs

L’isolation des murs d’un garage se réalise en suivant les mêmes opérations que celles mises en place pour isoler les murs intérieurs de la maison. Dans ce dossier, nous nous intéresserons qu’aux travaux d’isolation par l’intérieur étant donné qu’il s’agit de la solution la moins chère.

Si vous voulez éviter les opérations fastidieuses, vous pouvez par exemple vous tourner vers l’installation de plaques en polystyrène extrudé (XPS). Facile à poser, cet isolant se colle juste aux murs et aux cloisons. Mais pour cela, vous devriez bien préparer le support (c’est-à-dire le mur) en ponçant la peinture et en supprimant les irrégularités.

Si le bricolage ne vous fait pas peur, alors vous pouvez vous tourner vers d’autres isolants comme la laine de roche ou la laine de verre. Leur installation requiert la pose de tasseaux ou de rails métalliques qui serviront de support de fixation. Vous n’aurez plus qu’à les recouvrir de lambris ou de placoplâtres.

2) Passez ensuite par l’isolation du plafond

Le meilleur moyen d’isoler thermiquement et acoustiquement le plafond d’un garage est d’installer un plafond suspendu. Pour ce faire, il faudra poser une ossature métallique sur laquelle des tuiles seront fixées. Pour les budgets serrés, le plafondtendu est également une bonne solution.

Ici, plusieurs types d’isolants peuvent être utilisés pour ne citer que la ouate de cellulose, la laine de roche, la laine de verre ou la laine minérale. Ces derniers seront déployés pour combler le vide entre le faux plafond et le plafond.

Bon à savoir :

Plus l’isolant que vous aurez choisi est épais, plus l’isolation thermique et acoustique est performante.

3) Et terminez par l’isolation de la porte de garage

Dernière étape et non des moindres : l’isolation de la porte de garage. Une porte de garage non isolé favorise l’infiltration de l’air froid et occasionne par conséquent une perte de chaleur. De plus, les interstices de cette entrée laissent passer les bruits extérieurs, entrainant une nuisance sonore.

Bien sûr, il vous sera inutile d’isoler la porte de votre garage si celle-ci est déjà pourvue de joints périphériques étanches. Par contre, si tel n’est pas le cas, vous avez 2 possibilités :

  • Acheter des kits d’isolation: faciles à installer, ces kits sont vendus sous forme de rouleaux adhésifs. La plupart des modèles sur le marché s’adapteront à tous types de portes, qu’elles soient coulissantes ou motorisées.
  • Changer la porte du garage (une solution plus onéreuse): si vous optez pour cette solution, il est préférable de se tourner vers des portes de garage fabriquées à partir d’aluminium et de métal et doublées avec du polyuréthane en mousse. Ces modèles sont très performants, que ce soit en matière d’isolation thermique ou phonique.

Quel est le coût d’isolation d’un garage ?

Avant toute chose, sachez que les prix d’un isolant fluctuent d’un modèle à un autre et d’un fournisseur à un autre. Mais en général, comptez entre 9 et 25 € (hors pose) du m2 selon le choix des matériaux.

Voici un petit tableau comparatif des prix pour vous aider à y voir plus clair.

Matière isolantePrix hors pose au m2Cet isolant peut-il être installé soi-même ?
Laine de verreÀ partir de 9 € pour une laine de verre de 18 cm d’épaisseurOui
Laine de roche (le choix de la rédaction)À partir de 15 €Oui
Laine minérale souffléeEntre 10 et 15 € pour l’isolation de murs creux (entre 20 et 30 €, pose par un artisan et matériel compris)Non, nécessite la pose par un professionnel
Ouate de celluloseEntre 10 et 15 €Oui
Polyuréthane (PUR)Entre 15 et 20 € (entre 25 et 35 € installation comprise)Non, nécessite la pose par un professionnel
Polystyrène expanséÀ partir de 17 €Oui
Polystyrène extrudé (XPS)Aux environs de 25 €Oui
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville