Comment faire une terrasse en bois ?

Quoi de plus agréable qu’une belle terrasse pour profiter des beaux jours ? Véritable extension de la maison, pièce à part entière dès la fin du printemps jusqu’au cœur de l’automne, la terrasse encourage les moments partagés de convivialité, la détente et la relaxation.

Particulièrement tendance, proposant de multiples avantages, pratiques et esthétiques, la terrasse en bois fait partie des incontournables. Vous désirez vous lancer et installer vous-même votre terrasse en bois ? À cœur vaillant rien d’impossible !

Découvrez sans tarder toutes les étapes à respecter pour équiper votre maison d’une magnifique terrasse en bois !

Quelle est la réglementation pour construire une terrasse en bois ?

Pour apprécier la sensation de vos pieds nus sur une terrasse en bois esthétique, au bord de votre piscine ou de votre jardin, il convient d’effectuer quelques recherches concernant la réglementation en vigueur. Car même si vous êtes propriétaire de votre habitation, il ne faut pas se lancer sans se renseigner au préalable. En cela, il existe quatre types de terrasse :

  • La terrasse sous auvent
  • La terrasse de plain-pied
  • La terrasse surélevée
  • Le toit-terrasse
A savoir
Si le type de la terrasse est important, sa surface l’est également. Néanmoins, dans la majorité des cas, aucune demande n’est nécessaire et les formalités ne présentent pas de difficultés particulières.

Définir la structure de votre terrasse en bois

La construction d’une terrasse en bois peut s’effectuer sur plusieurs supports comme une dalle en béton, un sol stabilisé ou encore un sol non stabilisé. De manière générale, la pose sur un sol en béton est la plus simple. Dans le cas présent, les lambourdes, sur lesquelles viennent se fixer les lattes, peuvent être posées directement sur le béton avec des chevilles à frapper, en maintenant un jeu sous les lambourdes en question à l’aide de cales.

La pose sur un sol stabilisé peut s’effectuer avec des plots réglables de différentes tailles. Ces derniers se fixent avec des vis sur les lambourdes autoportantes.

Il est bon de veiller à ce que les plots ne soient pas espacés de plus de 65 cm pour assurer une bonne répartition des charges sur le sol. Aller au-delà de cette limite de 65 cm représente un risque d’enfoncement des plots.

Si vous désirez poser votre terrasse en bois sur du gazon ou de la terre, l’opération est un peu plus délicate car un bon ancrage au sol est nécessaire. Il convient d’utiliser des vis de fondation et de les espacer de 2 mètres pour soutenir les solives sur lesquelles viennent reposer un lit de lambourdes.

On appelle cette technique le « double lambourdage ». Ainsi, la mise à niveau de la terrasse est plus rapide et la ventilation de cette dernière est adéquate.

Quelles lames utiliser pour construire une terrasse en bois ?

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Le choix des matériaux est primordial quand on veut s’offrir une terrasse en bois et profiter des journées ensoleillées sur un salon de jardin. De très nombreux modèles sont disponibles sur le marché. On peut notamment citer :

    • Les lames en bois naturel, qui comprennent les bois résineux et les bois durs.
    • Les bois naturels modifiés, avec les bois traités à haute température, les bois traités en autoclave aux sels de cuivre et les bois imprégnés, densifiés et thermo-chauffés. 
    • Le bois composite, soit un mélange de composants plastique et de véritable bois, comme par exemple le polyéthylène haute densité ou le polypropylène haute densité.

    Le choix des matériaux dépend de plusieurs facteurs :

    • Le prix
    • L’aspect esthétique recherché.
    • La capacité du matériau à évoluer en fonction des années.
    • Sa résistance aux éléments mais aussi aux multiples passages. À titre d’exemple, votre terrasse ne doit pas se rayer chaque fois que vous tirez une chaise de votre salon de jardin et ne doit pas se tacher si vous renversez du soda. 
    • L’entretien : une terrasse en bois doit être pratique et ne pas nécessiter un entretien fastidieux et coûteux.
    A savoir
    Pour l’installation de la terrasse en elle-même, il est aujourd’hui simple de trouver sur internet des tutoriaux et de suivre les différentes étapes : la dalle, la structure de la terrasse, la pose des lames, celle du garde-corps, l’éclairage et les finitions.

    Quid de l’entretien de la terrasse en bois ?

    Pour permettre à votre terrasse de vieillir avec classe sans perdre de sa beauté ou de sa robustesse, il convient de traiter le bois à raison d’une fois par an. Cela permet notamment à la matière de conserver son aspect d’origine. Il est aussi possible de laisser vieillir le bois qui va alors prendre une teinte grise. C’est aussi une question de goût. Bien sûr, les bois composites demandent moins ou pas du tout d’entretien.

    Dans tous les cas, quelle que soit la nature de la terrasse en bois, il est déconseillé d’utiliser un nettoyeur haute pression en approchant le jet d’eau trop près du sol, au risque d’abîmer les lames. Pour retirer les éventuelles tâches, un peu d’eau tiède et de savon de Marseille suffisent.

    Enfin, il est recommandé de nettoyer la terrasse après l’hiver pour éviter la formation de mousse.  

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville