Comment brancher des spots encastrables sans transfo ?

Discret et efficace, un spot LED encastrable est un éclairage qui s’installe facilement dans toutes les pièces de votre habitation. Il suffit de suivre et de se familiariser aux différentes étapes y afférentes. Bien entendu, son branchement doit s’effectuer en toute quiétude dans le respect des mesures de sécurité. Dans cet article, découvrez les outils nécessaires à avoir, le coût d’acquisition d’un spot encastrable et les démarches clés de sa pose.

Spots sur plafond
Spots sur plafond

Les matériels indispensables pour la pose d’un spot encastrable

Pour poser un spot encastrable, il est primordial de disposer de tous les outils nécessaires. Voici une liste des matériels à avoir avant son installation :

  • Des spots LED encastrables sans transformateur : par exemple, un modèle équipé d’une puissance de 4W orientable fera l’affaire ;
  • Des douilles électriques compatibles avec les spots : dans notre exemple, le modèle GU10 est parfait ;
  • Des cloches de protection pour spot encastrable ;
  • Des câbles électriques avec des caractéristiques appropriées à l’installation ;
  • Une scie cloche ;
  • Une perceuse ;
  • Un escabeau ;
  • Un mètre à mesurer ;
  • Une pince coupante ;
  • Une pince à dénuder ;
  • Un tournevis d’électricien ;
  • Une règle ;
  • Un papier de verre ;
  • Un crayon de bois.

Le prix d’un spot LED encastrable

En moyenne, le coût d’installation d’un spot encastré est compris entre 50 et 100 € par luminaire. Ce tarif inclut le prix de l’ampoule, allant de 10 à 40 €, et varie selon l’emplacement de l’installation. Le prix d’un spot encastré varie entre 4 et 90 €, sa pose oscille entre 46 et 155 €. Cette dernière dépend du tarif imposé par l’artisan en question.

Voici un tableau représentant les prix moyens des spots encastrés :

Types de spots encastrésPrix par spot
Luminaires de baseEntre 20 et 40 €
Modèles basse tensionEntre 40 et 80 €
Modèles extérieursDe 20 à 60 €

Il faut savoir que les prix d’installation d’un spot encastré sont tributaires du type d’éclairage choisi et des divers matériels supplémentaires. Il s’agit entre autres des variateurs coûtant entre 30 et 80 €. Pour assurer cette tâche, l’idéal est de faire appel à un électricien. Nous avons à notre disposition un réseau d’artisans expérimentés et certifiés dans chaque ville de France. Si vous en recherchez, contactez-nous et nous vous mettrons en relation.

Les règles de sécurité à respecter

La préparation du chantier est une étape à faire valoir avant toute intervention sur un circuit électrique. Vous devez ainsi couper le courant, pas forcément le disjoncteur général, mais au moins celui de la pièce concernée. Assurez-vous qu’il n’y a aucune tension sur le circuit sur lequel vous travaillez.

Bien avant la phase d’installation, veillez à ce que les spots encastrables ne remettent pas en cause les normes de sécurité incendie et les réglementations de construction (RT2012) de votre plafond.

Spots
Spots

Définir le nombre et l’emplacement des spots encastrables

Il faut identifier l’endroit où vous souhaitez installer le spot. Assurez-vous que votre faux plafond est en bon état. Puis dessinez un repère pour l’emplacement du spot en utilisant votre règle, mètre et crayon à papier.

Vous pourrez ainsi déterminer le nombre de spots LED dont vous avez besoin. De préférence, positionnez-les de façon homogène pour bien répartir la lumière dans la pièce. Veillez à ce qu’il y ait un espace allant de 1 à 1,5 m entre deux spots

Pose des spots encastrables sans transfo : les étapes à suivre

Percer le plafond

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    En respectant les marquages que vous venez de faire, percez le trou dans le faux plafond grâce à une perceuse équipée d’une scie cloche. Il est important que le diamètre de la scie-cloche corresponde à celui du support de votre spot LED.

    Il faut au préalable respecter les dimensions de perçages pour sa pose. Vous devez tenir compte : du diamètre d’encastrement, de la hauteur d’encastrement et de la dimension totale du spot.

    Positionner et connecter la douille électrique

    Avant cette étape, vérifiez qu’il n’y a aucun obstacle à l’endroit ciblé. Après la phase de perçage, nettoyez délicatement les bords en utilisant un papier de verre. Ceci étant, vous pourrez positionner et connecter les autres éléments selon la notice de votre spot LED à encastrer.

    Pour ce faire, amenez le câble électrique à l’emplacement du spot : il est essentiel qu’il soit compatible au circuit d’éclairage.

    • Enlevez le capot de la douille en utilisant un tournevis isolé. Pour rappel, s’il s’agit d’un éclairage de classe 2, il ne faut pas raccorder la terre.
    • Insérez les fils dans les bornes de la douille : il faut placer le fil bleu sur le Neutre et le fil rouge ou marron sur la Phase.
    • Revissez le capot de protection tout en repoussant la douille électrique dans le trou. Ainsi, veillez à ce que son culot ne dépasse pas.

    Ce sont les démarches à suivre pour brancher des spots encastrables sans transfo. Rappelons tout de même que si votre installation compte un transformateur, celui-ci ne doit jamais être en contact avec un isolant comme la laine de verre.

    Finaliser l’installation du spot encastré

    Il faut maintenant installer le support encastrable dans le trou en rabattant ses attaches à ressort. Vous devez donc faire passer la douille à l’intérieur. Faites en sorte de bien :

    • Visser l’ampoule sur le culot de la douille,
    • Enlever la pince métallique ronde ou bague de fixation,
    • Placer l’ampoule dans le spot,
    • Refixer la bague à son emplacement initial.
    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville