Baisser pression chaudière : comment faire ?

Pour garantir une bonne durabilité à votre système d’eau, il est indispensable que votre chaudière soit en bon état. C’est en effet celle-ci qui permet à l’eau de se déplacer correctement dans le système de chauffage de votre maison. Le bon fonctionnement de la chaudière peut être maintenu en portant attention à sa pression. Une pression trop haute ou trop basse peut endommager votre chaudière et par extension votre système de chauffage. Comment baisse-t-on la pression d’une chaudière si elle est trop haute ? Dans cet article, nous vous disons comment déterminer la bonne pression de chaudière, pourquoi réguler la pression de votre chaudière et comment la baisser quand il le faut.

Pression trop haute ou pression trop basse, comment vérifier ?

Il est recommandé pour un fonctionnement optimal de votre chaudière, que sa pression se situe entre 1 et 1,5 bar. Celle-ci peut être variable selon le modèle de votre chaudière. La pression idéale de votre chaudière à conserver est en général indiquée sur la façade de l’appareil, de manière à ce que l’information soit vite retrouvée. Si elle n’y est pas indiquée, vous pouvez la retrouver dans le manuel d’utilisation de votre chaudière.  Elle vous servira de repère lors de vos contrôles réguliers de la pression pour savoir si la pression de la chaudière est trop basse ou trop haute.

Lorsque votre maison est à étages, la pression du niveau supérieur doit varier entre 0,2 et 0,5 bar. Pour 10 mètres de dénivelés, elle devra chuter d’1 bar. Si le point le plus haut de votre logement se situe donc à plus de dix mètres au dessus de la chaudière, vous devrez régler la pression entre 1,2 et 1,5 bar.

Le manomètre de votre chaudière vous indique quelle pression est en cours d’utilisation. Il peut se présenter sous forme d’aiguilles ou de voyant lumineux en fonction du modèle de votre chaudière.

Pourquoi réguler la pression de votre chaudière ?

Que votre chaudière soit une chaudière au gaz classique ou une chaudière à condensation, sa pression joue un rôle vital dans son bon fonctionnement. C’est elle qui lui permet de faire circuler l’eau dans le circuit de chauffage. Cette circulation peut se faire de manière horizontale, tout comme elle peut se faire de manière verticale si votre maison dispose d’étages. Elle permet d’alimenter vos sanitaires en eau chaude et vos radiateurs.

La pression de votre chaudière peut varier avec le temps. Vous devrez donc la contrôler régulièrement, hors entretien annuel, afin de la régler si elle est trop basse ou trop haute.

Comment baisser la pression de ma chaudière ?

Si lors du contrôle de la pression de votre chaudière, vous vous rendez compte qu’elle est trop haute, vous devrez suivre quelques étapes pour la baisser convenablement.

1.      Identifier où se situe le problème

La première chose à faire sera d’identifier la source du problème. En effet, la hausse de la pression de votre chaudière peut avoir diverses causes dont les solutions sont aussi diverses. Certaines d’entre elles seront réglables par vos soins, mais d’autres nécessiteront l’intervention d’un professionnel. Pour identifier où se situe le problème, vous devrez faire le point de l’état du système en :

  • Vérifiant que la vanne de remplissage (le robinet d’arrivée d’eau) est correctement fermée.
  • Vérifiant si les radiateurs de votre logement sont gorgés d’eau ou bouchés.

Avant toute opération, éteignez la chaudière, et veillez à ce que les radiateurs soient froids.

2.      Aviser selon les éléments vérifiés

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Selon l’élément vérifié et la panne trouvée, quelques solutions s’offrent à vous au cas par cas. Il faudra donc :

    • Refermer la vanne de remplissage si elle n’est pas correctement fermée. Attendez ensuite de voir si la pression baisse. 
    • Si la fermeture de la vanne de pression ne suffit pas pour baisser la pression, purger un ou plusieurs radiateurs de votre maison pour évacuer de l’eau. Si cela ne marche toujours pas, le problème peut se situer au niveau de la soupape de sécurité.
    •  Si c’est la soupape de sécurité qui pose problème, il faudra l’intervention d’un professionnel. Faites leur appel après avoir éteint votre installation.

    Désormais, vous n’aurez en principe pas de mal à baisser la pression de votre chaudière. N’oubliez surtout pas qu’il faut la contrôler régulièrement pour prévenir un certain nombre de problèmes.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville