Assurance habitation : quelles erreurs à ne pas commettre ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, il est important que vous souscriviez à une assurance habitation. Cette formalité vous aide à retomber sur vos pieds en cas de sinistres, ou au moins, à limiter l’impact négatif qu’ils auraient pu avoir sur vous. Il est courant que certaines erreurs soient faites dans le choix de son assurance habitation. Vous pouvez les éviter, et nous vous disons  lesquelles.

Ne pas définir quels besoins inclure dans votre assurance habitation

La première chose que vous devez faire avant de souscrire à une assurance habitation est de déterminer ce pourquoi vous y souscrivez, mais dans les détails. Quels sont vos besoins réels ? C’est une question que vous devez vous poser, pour analyser en amont quelles offres d’assurance conviennent le mieux à votre cas. Vous pourrez aussi déterminer quelles sont les couvertures qui seraient les plus utiles pour vous. Pour le faire, pensez à :

  • Évaluer les sinistres auxquels la situation géographique de votre maison vous exposent, et les autres types de sinistres auxquels vous pourriez être exposés ;
  • Estimer vos biens ;
  • Demander conseil si nécessaire.

Prendre une décision à la hâte

Une erreur que vous pourriez commettre, c’est de vous précipiter pour souscrire à un contrat d’assurance habitation, notamment si vous êtes locataire. Lisez scrupuleusement le contrat et posez des questions sur les clauses qui vous semblent peu claires. 

Demandez également des renseignements supplémentaires si nécessaire à votre propriétaire et/ou à votre assureur. Il est important que votre décision soit prise à tête reposée, avec une vue claire de ce que tout le contrat d’assurance implique.

Faire une fixette sur le prix

Que vous le vouliez ou pas, une bonne assurance habitation vient avec ses frais. Vouloir souscrire à tout prix à une assurance habitation peu coûteuse, peut vous désavantager à plusieurs niveaux.

Le prix est un critère important dans le choix de votre assurance habitation, mais il ne doit pas être le critère directeur. Quelles couvertures offre la compagnie d’assurance que vous avez choisie ? Quel est le rapport prestations/prix de cette compagnie d’assurance par rapport à l’offre assurance habitation ? Quelle est la pertinence du contrat d’assurance proposé par rapport à vos besoins ? Ce sont des questions que vous devez vous poser, et éventuellement leur poser afin de vous décider.

S’il est vrai que des taux de franchises bas sont alléchants, une couverture optimale de votre maison l’est encore plus.

Négliger les termes du contrat

Votre contrat d’assurance habitation doit en principe présenter des spécificités prenant en compte :

  • Votre type de logement
  • Le fait que vous soyez propriétaire ou locataire
  • Des exclusions propres à votre cas.

Tous ces éléments apparaissent d’une manière ou d’une autre dans le contrat, et peuvent faire adapter les termes de celui-ci. Vous devez alors décortiquer le contrat d’assurance habitation proposé pour avoir connaissance de ce qui vous est proposé en termes de :

  • Garanties et exclusions des garanties
  • Prix des services
  • Montant de la franchise
  • Spécificités
  • Etc.
Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Vous pourriez ainsi mieux évaluer le rapport prestations/prix et prendre une décision allant dans le sens de vos intérêts communs.

    Être fermé.e à l’idée d’inclure des avenants

    S’il est vrai que refuser les avenants peuvent réduire les coûts de votre contrat d’assurance, cela pourrait ne pas être quelque chose à faire. Analyser les cas de figure en ce qui concerne les sinistres auxquels vous pourriez être confrontés s’avère aussi utile ici.

    En effet, vous aurez tôt fait de remarquer que le contrat d’assurance de base ne prend pas en compte certains éléments. Mais ces éléments pourraient être inclus sous forme d’avenants, et réduire les dégâts auxquels vous pourriez faire face. N’hésitez pas à discuter avec votre assureur des attentes que vous avez pour que les meilleures propositions vous soient faites.

    Déformer la vérité concernant votre habitation

    Il est indispensable que vous soyez francs quand il vous sera demandé des détails sur votre habitation. Ce sont en effet ces détails qui aident les compagnies d’assurance à vous indemniser correctement en cas de sinistres. Des biens non déclarés ne seront pas indemnisés en cas de sinistres par exemple.

    Le moindre changement dans la configuration de votre maison pouvant avoir un impact sur votre contrat d’assurance doit être déclaré à votre assureur. Votre contrat d’assurance pourra être mis à jour et les prendra en compte en cas de problème.

    Souscrire à plusieurs contrats d’assurance habitation à la fois

    Souscrire à plusieurs contrats d’assurance habitation à la fois est coûteux, voire inutile. Même si vous pouvez éventuellement vous le permettre, il y a des règles à respecter.

    Tous les contrats d’assurance doivent être souscrits par la même personne, doivent avoir des conditions cumulatives, et vous devez informer tous les assureurs impliqués. Vous devez fournir à chaque assureur tous les détails de vos autres contrats d’assurance.

    En plus, en cas de sinistre, vous ne pouvez être dédommagé que par un seul assureur, sinon vous tomberiez sous le coup de la loi pour fraude d’assurances.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville