Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Vitrifier un parquet : comment faire et à quel prix ? Conseils de pros

Avant de commencer, il est utile de préciser quelques termes. On parle souvent de vernis pour parquet, c’est un terme mal employé car il n’existe aucun vernis pour parquet à proprement parler, uniquement des vitrificateurs.

Vitrifier un parquet va permettre d’augmenter considérablement sa durée de vie. Il sera beaucoup moins sensible à l’usure, aux taches causées par les liquides, aux rayures, etc. Vous en trouverez de toutes les sortes selon vos goûts et selon l’essence de bois utilisée.

Le matériel nécessaire

Avant de vitrifier votre parquet vous aurez besoin de quelques outils. Si vous êtes bricoleur il se peut que vous possédiez déjà tout le nécessaire :

  • un pinceau fin ;
  • un rouleau ou spalter (pinceau large) ;
  • un bidon de vitrificateur ;
  • du “fond dur” ou “bouche-pores”.

À savoir : préférez les pinceaux en inox. En effet, il serait inutile de laisser de la rouille imprégner le fond dur et le vitrificateur.

Ce qu’il faut prendre en compte avant la vitrification

Avant de vitrifier votre parquet il est important de réaliser quelques travaux suivant l’essence de bois :

  • Si votre parquet est en bois massif, résineux ou contrecollé, nous vous invitons à le poncer au préalable. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, visitez notre guide spécial : Poncer un parquet : comment faire et à quel prix ? Conseils de pros (lien).
  • Si votre parquet est en essence exotique (teck, etc.), vous devrez dégraisser le sol au préalable (à l’acétone). Même après cette procédure il est judicieux d’appliquer une sous-couche pour parquet afin d’optimiser l’accroche du vitrificateur.
  • Si votre parquet est en bois stratifié, il ne faut pas le poncer. En effet, une finition est déjà apposée sur le bois. Pour cela vous aurez simplement à acheter un vitrificateur spécial pour parquet stratifié.

À savoir : si votre parquet est imprégné d’huile de de lin, ne le vitrifiez surtout pas. En effet, celle-ci est profondément imprégnée dans le bois et à terme, elle décollera le vitrificateur.

Les étapes à suivre pour vitrifier votre parquet

Si vous désirez vitrifier votre parquet vous-même, il est important de suivre toutes les étapes à la lettre. Avant de commencer le processus de vitrification, il faudra donc préparer le sol et le poncer (lien article “Poncer un parquet …”). Une fois cette première étape finie, on commence par appliquer un “fond dur” ou un “bouche pore”.

Première étape (1): appliquer le fond dur

Pour faire en sorte de rendre le bois plus “étanche”, il faut appliquer sur le parquet ce qu’on appelle un “fond dur”. C’est une couche primaire qui va boucher les pores du bois et durcir les fibres. On commence par appliquer cette couche primaire dans les coins et les bords au pinceau. Pour l’étaler dans toute la pièce on utilise un rouleau ou un spalter (pinceau large). Selon l’essence de bois passez une seconde couche de fond dur (bois résineux).Entre la première et la seconde couche veillez à égrener la surface. C’est-à-dire que vous devrez légèrement poncer le sol afin de réduire les aspérités du bois et améliorer la tenue de la seconde couche de fond dur. Passez l’aspirateur après avoir égrené le parquet.

À savoir : si vous avez un parquet en chêne massif, remplacez le fond dur par une sous-couche adaptée en suivant le même processus.

Le fond dur : avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
Assure une très bonne accroche au vitrificateurBeaucoup plus adapté pour les bois tendres tels que l’épicéa ou le sapinProtège des rayures et des taches de liquide Le fond dur est visible, si vous souhaitez opter pour une couleur naturelle ce produit n’est pas adapté

La première étape (2): appliquer un bouche-pores

Le bouche-pores s’applique de la même manière qu’un fond dur. Il est cependant plus adapté pour les bois plus durs et vise à rendre les fibres du bois moins poreuses. Le point fort du bouche-pores est qu’en termes de finitions il sera invisible.

Le bouche-pores : avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
S’adapte plus particulièrement aux bois durs comme le chêneFinition invisible Inadapté pour les bois tendres car aucune résistance supplémentaire n’est apportéeNe prévient généralement pas des taches de liquide et des rayures

Deuxième étape : appliquer le vitrificateur sur un parquet

Une fois que vous avez appliqué cette couche primaire, l’étape de la vitrification est arrivée. Avant de vitrifier votre parquet veillez à :

  • allumer le chauffage quelques jours avant la vitrification pour éviter la condensation ;
  • couper le chauffage dans la pièce au moins 24h auparavant ;
  • ce que la température de la pièce soit comprise entre 15°C et 25°C ;
  • vérifier que l’humidité du bois ne dépasse pas 10% ;
  • ventiler la pièce au préalable (mais pas pendant l’opération).

Puis commence la vitrification à proprement parler, mélangez bien le bidon avant de l’appliquer :

  • Veillez à toujours appliquer le vitrificateur dans le sens des fibres du bois. Vous pouvez être amené à appliquer entre deux et trois couches (selon la dose de fond dur) au rouleau ou au spalter.
  • Selon le type de vitrificateur que vous utilisez (monocomposant, bicomposant, etc.), certains demandent jusqu’à 24h de séchage entre les couches successives. Vous trouverez néanmoins certains vitrificateurs qui ne demandent que 10h à 12h entre chacune.
  • Comme suite à l’application du fond dur, égrenez entre chaque couche (une fois que la couche est sèche) et passez l’aspirateur.

La dernière couche de vitrificateur demandera un temps de séchage un peu plus conséquent. En effet, il est conseillé de ne rien placer sur le parquet avant 48h (meubles, canapés, etc.) et aucun tapis avant au moins une semaine.

À savoir : quand vous débutez l’application du vitrificateur commencez par le fond de la pièce pour finir par l’entrée. Cela peut paraître évident, mais si vous commencez par l’entrée vous serez obligé de marcher sur le parquet vitrifié pour en sortir.

Prix pour la vitrification de parquet par un professionnel

Si la surface que vous souhaitez vitrifier est inférieure à 100m², la vitrification par un professionnel est estimée entre 20€/m² et 45€/m². Cette fourchette tarifaire comprend trois couches : une couche de fond dur et deux couches de vitrificateur.

Nos conseils de pros : si vous désirez être mis en relation avec des professionnels certifiés et qualifiés, contactez-nous. Nous sommes détenteurs d’un réseau d’artisans dans toute la France qui se feront un plaisir de vous conseiller et de réaliser vos travaux.

Notre avis

Avant de vitrifier un parquet il faut savoir ce que cela implique. Votre pièce ne sera réellement utilisable qu’après une semaine au minimum. De plus, une fois que votre parquet sera vitrifié, si vous désirez appliquer une teinte, vous serez amené à le décaper.Cependant, une fois que votre parquet est vitrifié, l’avantage est qu’un simple chiffon humide sera nécessaire pour le nettoyer. De plus, il sera beaucoup plus résistant à l’usure, aux rayures et aux taches de toutes les sortes.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter