Quelles solutions pour recouvrir le carrelage ? Idées à petits prix

Retirer un vieux carrelage et en poser un nouveau n’est pas donné : cela demande du temps, de l’énergie, et beaucoup d’argent, sans parler de tout le bazar que cela engendre. La bonne nouvelle, c’est que le carrelage fait partie des revêtements que vous pouvez garder et recouvrir. Voici nos solutions vite-fait et pas chères pour recouvrir le carrelage !

Conditions à remplir pour la pose d’un revêtement sur du carrelage

Les travaux préparatifs à faire dépendent du nouveau revêtement à poser, mais en règle générale, il faut nettoyer le carrelage et l’aplanir avant de le recouvrir.

Pour le carrelage au sol

La pose d’un nouveau revêtement est conditionnée par l’état de l’ancien carrelage à recouvrir. Pour un carrelage au sol, voici ce qu’il faut vérifier :

Vérifications à faireSolutions
Il faut que l’ancien carrelage soit propre et sain. Il ne doit pas être traitéDégraisser la surface
Il faut qu’il soit plat et stableColler les carreaux mal scellés, faire un ragréage pour aplanir la surface
Il ne doit pas comporter de trous ou de fissuresFaire un ragréage ou combler les carreaux cassés avec un mortier colle
La hauteur du sol ne doit pas dépasser le pas-de-porteRaboter les portes ou choisir un revêtement fin
La hauteur sous-plafond doit permettre la pose d’un nouveau revêtement solChoisir un revêtement fin

Pour le carrelage mural

Le principe est le même que pour le carrelage au sol : il faut dégraisser la surface, combler les vides avec un mortier colle et poncer le carrelage pour obtenir une surface lisse et plane. Les dégâts observés sur du carrelage mural sont normalement moins nombreux que sur du carrelage au sol, du coup, il y a moins de travaux préparatifs à faire.

Tarif moyen pour recouvrir un vieux carrelage au sol

À partir de 30 € HT/m2

Recouvrir le carrelage au sol à petits prix

Les solutions pour revêtir un vieux carrelage sont nombreuses, mais il y en a qui en a qui sont plus pratiques que d’autres. Voici les revêtements sur carrelage les plus pratiques qu’on a trouvés, notamment ceux qui demandent moins d’effort et moins d’investissement.

La plus pratique : les lames de PVC clipsables

Les lames de PVC clipsables sont de loin les plus pratiques et aussi l’un des moins chers pour recouvrir le carrelage. Vous n’avez pas forcément besoin de combler les joints avec la pose clipsée. Si vous avez peur que la mémoire des joints apparaisse avec le temps, lissez les joints avec un enduit avant la pose.

Avantages des lames PVC clipsables sur carrelageLimitesPrix posé
Large gamme de coloris et de motifs
Peut imiter le parquet, le tissu, etc.
Durable
Large gamme de prix
Pose moins chère
Convient aux pièces de fort passage
Compatible avec un chauffage au sol (prendre des lames PVC de qualité)
Il faut combler les joints trop creusés avec un produit de lissageEntre 30 et 60 €/m2

Qu’en est-il du PVC et du lino en rouleau ?

Le PVC peut se présenter en rouleau ou en dalles, mais ces solutions ne sont pas conseillées sur du carrelage, car la colle n’adhère pas bien, surtout dans les pièces humides comme la salle de bain. Il en est de même pour le lino. Le lino n’est ni étanche ni pratique à dérouler sur du carrelage. En effet, il faut que le sol soit parfaitement lisse pour ne pas créer de bulles. Or, le carrelage ne l’est pas à cause des joints. Cela veut dire qu’il faut ragréer le sol, et cela demande un investissement, déjà que le revêtement lui-même n’est pas assez résistant pour en valoir la peine. Au final, le PVC en rouleau et le lino ne sont ni des solutions économiques, ni des solutions pratiques ou esthétiques.

Les autres options à considérer

1.      Le stratifié

Si le rendu chaleureux du parquet vous manque, vous pouvez poser du stratifié sur votre ancien carrelage. Ce matériau fait de plusieurs couches papiers kraft reproduit bien l’aspect du bois avec différentes nuances disponibles : bois blanc, laqué, gris ou noir, etc.

On l’installe en pose flottante pour une mise en œuvre propre et rapide. Il faut juste vérifier sa hauteur pour ne pas gêner l’ouverture des portes et choisir un revêtement compatible aux pièces humides, le cas échéant.

Avantages du stratifié sur carrelageLimites et conseilsPrix posé
Accompagné d’une sous-couche d’isolation phonique
Pose sans colle
Disponible en plusieurs qualités  
Le sol va prendre de l’épaisseur : il faut parfois raboter les pas-de-porte
Les sols stratifiés de qualité (pour passage intense par exemple) coûtent cher
Vérifiez la compatibilité du sol stratifié choisi avec la pièce de destination (pièce humide ou à passage fréquent, etc.)
À partir de 35 €/m2

2.      La résine

Recouvrir un vieux carrelage avec de la résine est aussi une solution. Seulement, il faut lisser les joints si l’on veut une surface uniforme.

Avantages de la résine sur carrelage au solLimites et conseilsPrix posé
Finition mate, brillante, ou pailletée, etc.
Plusieurs coloris disponibles
Rendu presque similaire au béton ciré si surface d’application plane
Offre une meilleure isolation thermophonique
Rendu plus moderne et esthétique que la peinture sur carrelage
Facile à appliquer (à la spatule pour le sol)
Résiste aux passages fréquents et à l’humidité 
Joints légèrement apparents, sauf lissage avant application
Il faut poncer et nettoyer le carrelage avant de l’appliquer
À partir de 50 €/m2

3.      Le jonc de mer

Le jonc de mer est une fibre naturelle, et possède un cachet que les autres solutions pour recouvrir le carrelage n’ont pas. De plus, le jonc de mer, avec le sisal et le coco, ne coûte pas cher. Seul inconvénient : il se forme parfois une auréole au niveau du sol s’il n’est pas bien entretenu.

Avantages du jonc de mer pour recouvrir le carrelage au solLimites et conseilsPrix posé
Naturellement étanche
Convient à toutes les pièces intérieures
Relooking parfait du carrelage au sol
Pas cher
Rêche et désagréable aux pieds nus (ceux des enfants notamment)
Il faut nettoyer rapidement les taches par peur qu’il ne forme des auréoles sur le sol
S’il faut changer une partie du sol, il faut retirer une grande partie pour qu’il n’y ait pas d’irrégularités
Ne peut se teindre, sauf sisal et coco
Entre 15 et 20 €/m2

4.      La moquette

Avantages de la moquette pour recouvrir le carrelage au solLimites et conseilsPrix posé
Solution pour cacher le carrelage froid des chambres
Fais disparaître facilement les irrégularités du sol
Pose libre (sans colle) possible
Faible coût de mise en place
Bon isolant thermophonique
Tendance à accumuler la poussière
Évitez la moquette de couleur claire, car elle peut salir vite dans une pièce à fort passage
À partir de 40 €/m2

5.      L’enduit et la peinture

L’enduit et la peinture sont aussi une alternative pour recouvrir un carrelage au sol. Par contre, il faut poncer le carrelage et y appliquer une sous-couche avant de le peindre. Nous ne conseillons pas vraiment la peinture sur le carrelage au sol, parce qu’elle peut se rayer facilement. Privilégiez plutôt la résine époxy si vous voulez peindre les carreaux.

Avantages de la peinture sur carrelage au solLimites et conseilsPrix posé
Application rapide
Pratique pour rénover le carrelage de salle de bain
Le revêtement doit être bien préparé pour que la peinture soit réussie
Il faut appliquer plusieurs couches : le budget peut grimper au-delà de ce qui a été prévu
Se raie facilement dans les pièces de fort passage : l’application murale est plus appropriée
À partir de 35 €/m2

Le béton ciré : efficace, mais cher !

Le béton ciré est une solution pérenne et efficace pour recouvrir le carrelage au sol. Son seul inconvénient : il coûte cher !

Avantages du béton ciré pour recouvrir le carrelage au solLimites et conseilsPrix posé
Solution pérenne
Parfait pour les styles lofts, industriels et contemporains
Toutes les teintes possibles
Adhésion parfaite sur le carrelage (mur ou sol)
Cache bien les joints
Facile à entretenir  
Pose délicate ; il faut qu’il soit parfaitement lisse (éviter les bulles et fissures) À partir de 120 €/m2
Astuce de notre expert
Recouvrir sans lourds travaux un vieux carrelage est un bon plan, mais pensez aussi à l’avenir de votre pièce : le revêtement en question est-il facile à retirer ? Les revêtements comme le béton ciré sont par exemple un choix définitif pour recouvrir le carrelage. Si vous voulez un revêtement aussi facile à poser qu’à retirer, choisissez des revêtements sans encollage comme les lames de PVC clipsables, le stratifié à pose flottante ou encore la moquette en pose libre. Pour le carrelage mural, les stickers et les carreaux adhésifs restent les meilleures solutions pas chères pour recouvrir le carrelage sans travaux.

Choix du revêtement selon la pièce de destination

Le prix seul n’est pas un critère pour choisir un revêtement sur carrelage au sol. Dans une pièce à vivre, il faut un beau revêtement qui résiste au passage fréquent. Les pièces humides demandent un revêtement au sol étanche et qui ne craint pas l’humidité. Il faut aussi considérer la résistance à la chaleur et aux salissures pour un sol de cuisine.

Voici un tableau synthétique des choix possibles pour recouvrir le carrelage au sol, triés selon la pièce de destination.

Solution pour recouvrir le carrelage au solPièces à vivrePièces humidesBesoin en travauxPrix moyen
Jonc de merOuiOuiFaibleEntre 15 et 20 €/m2
Lames de PVC clipsablesOuiOuiAucun ou enduit de lissageÀ partir de 30 €/m2
LinoOuiNonCollageÀ partir de 35 €/m2
VinyleOuiOuiCollageÀ partir de 35 €/m2
Parquet stratifiéOuiOui, selon la qualitéPose flottanteÀ partir de 35 €/m2
MoquetteOuiNonAucun ou collageÀ partir de 40 €/m2

Quel revêtement pour recouvrir un carrelage mural ?

Recouvrir un carrelage mural est plus aisé que pour le carrelage au sol, et souvent moins cher. Les mêmes techniques peuvent être utilisées pour couvrir les autres équipements de la maison (baignoire, lavabo, placards de cuisine et portes, etc.).

Parmi les solutions les plus courantes pour recouvrir un carrelage mural sont :

  • Le carrelage adhésif
  • Les stickers muraux
  • La peinture ou la résine décorative
  • Les plaquettes de parement
  • Le béton ciré

Le choix à faire dépend principalement de la surface et la pièce de destination.

Recouvrir un carrelage de salle de bain

1.      La peinture ou la résine époxy

La peinture pour carrelage s’applique en plusieurs couches et sans sous-couche. La résine époxy est plus adaptée dans une salle de bain, mais coûte plus cher. Il faut appliquer une sous-couche cette fois, puis plusieurs couches de fond pour masquer le carrelage. Il ne faut pas oublier de préparer le support avec un dégraissage à l’acétone avant la mise en peinture.

Nous ne conseillons pas la peinture sur le carrelage mural à reliefs, car ces derniers vont rester apparents.

Prix : entre 8 et 18 €/m2 hors pose.

2.      Les panneaux muraux de douche

Ce sont des panneaux prêts à poser spécialement destinés à la douche. Ils peuvent être en acrylique, stratifié, polyuréthane, grès cérame ou en résine, etc.

Prix : entre 50 et 500 €/m2 fourni, posé.

3.      L’enduit décoratif et le béton ciré

L’avantage de l’enduit décoratif ou du béton ciré est qu’il répare toutes les irrégularités de l’ancien carrelage. Toutes les teintes sont possibles, mais le rendu nuancé de l’enduit décoratif n’est pas forcément au goût de tout le monde. Une couche de vernis est nécessaire pour les murs de salle de bain.

Le béton ciré est d’une meilleure qualité, et fait pour résister à toutes épreuves et dans le temps. Nous conseillons si le budget n’est pas restreint.

Prix de l’enduit : à partir de 15 €/m2

Prix du béton ciré : à partir de 80 €/m2

4.      Les stickers muraux

Les stickers sont une solution vite-fait pour cacher certaines imperfections du carrelage mural. Vous pouvez choisir entre des stickers carrelage à coller sur chaque carreau ou des dessins (plantes et galets pour la salle de bain par exemple).

Prix : le moins cher, sans doute. À partir de 4 €/pièce.

Recouvrir une crédence de cuisine en carrelage

1.      La peinture

La peinture sur carrelage peut aussi convenir à la crédence de cuisine. La démarche est similaire à la peinture sur carrelage mural : il faut protéger les meubles, dégraisser la surface et assurer sa planéité.

La peinture ardoise est aussi une option pour les cuisines rétro, contemporaines et rustiques. Vous pouvez y inscrire vos petits messages, les ingrédients d’une recette ou la liste des courses à faire, etc.

Prix : entre 8 et 18 €/m2 hors pose.

2.      Les plaques de parement

Il existe des plaques décoratives spécialement destinées à la crédence de cuisine, derrière la plaque de cuisson, et compatibles avec un support carrelé. Vous pouvez en trouver avec des motifs pierre, bois ou métal, etc. Les plaques sont adhésives ou à encoller.

Prix d’une plaque de crédence en inox : Autour de 120 €/m2

3.      Les stickers carrelage et le carrelage adhésif

Si vous cherchez une solution vite-fait pour cacher un vieux carrelage de crédence, les stickers carrelage ou les carreaux adhésifs sont une solution. Le carrelage adhésif est non seulement moins cher, mais aussi très tendance et esthétique. Il faut juste qu’il soit de bonne qualité et lavable pour un entretien facile. Vous avez le choix entre des stickers imitation carreaux de ciment ou du carrelage adhésif en relief, etc.

Prix : à partir de 10 €/m2

4.      L’enduit de béton et le béton ciré

L’enduit ou le béton ciré conviennent aussi à la crédence de cuisine. Le béton ciré est une solution pérenne pour cacher le carrelage : vous aurez une crédence solide, faite pour durer et facile à entretenir. Vous pouvez aussi utiliser le béton ciré pour couvrir le plan de travail.

Prix du béton ciré : à partir de 80 €/m2

Synthèse : budget à préparer selon le revêtement (du moins cher au plus cher)

Revêtement sur carrelagePrix moyen pose compriseCarrelage muralCarrelage au sol
Stickers carrelageÀ partir de 10 €/m2OuiNon
Jonc de merÀ partir de 20 €/m2NonOui
VinyleÀ partir de 20 €/m2NonOui
Lames de PVCÀ partir de 30 €/m2NonOui
Peinture ou résine époxyÀ partir de 35 €/m2OuiOui, mais peu conseillé
MoquetteÀ partir de 40 €/m2NonOui
StratifiéÀ partir de 35 €/m2NonOui
Béton ciréÀ partir de 80 €/m2OuiOui
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville