Réaliser une cloison en bois OSB : comment s’y prendre ?

Comment faire une cloison en bois OSB ? Quelles sont les étapes de préparation et de pose ? Dans ce guide, nous vous présentons les avantages de ces panneaux de bois et la marche à suivre pour monter une cloison solide. Découvrez également des exemples de lamelles OSB avec un bon rapport qualité-prix, disponibles dans les magasins de bricolage et sur internet.

Cloison en bois OSB : qu’est-ce que c’est ?

Ce type de bois se présente généralement sous la forme de panneaux en lamellés OSB. Ce signe signifie en anglais Oriented Strand Board, ce que l’on traduit en français sous différents noms, tels que :

  • lamelles minces, longues et orientées
  • panneaux à copeaux orientés
  • panneaux de particules orientées
  • panneaux structuraux orientés, etc.
Note
Concrètement, les couches de lamelles de bois sont fabriquées à partir de copeaux de bois, puis sont collées entre elles. Les panneaux sont composés à 95% de bois et 5% de résine environ. Ils sont capables de résister à l’eau et au feu et remplacent souvent les panneaux en fibre de bois.

Comment choisir ses panneaux en bois ?

Comment savoir s’il vaut mieux choisir des panneaux de bois OSB, des panneaux de bois aggloméré, des panneaux de bois en composite ou contreplaqués, des panneaux de bois médium… ? Voici ci-dessous un bref résumé de leurs caractéristiques et usages respectifs.

Types de panneaux
Caractéristiques
Usages conseillés
Panneaux en bois OSB
Couches de longues lamelles en bois collées entre elles
Aménagement intérieur des pièces plutôt humides
Panneaux de bois aggloméré
Particules de bois mélangés à une résine
Aménagement intérieur des pièces plutôt sèches
Panneaux de bois en médium
Fibres de bois compressées et collées
Aménagement intérieur des pièces plutôt sèches
Panneaux de fibre composite
Mélange de fibres de bois et de résine plastique
Aménagement intérieur des pièces plutôt humides
Planches de contreplaqué
Superposition de fibres de bois déroulées
Aménagement intérieur des pièces plutôt sèches
Panneaux en fibres dures
Mélange de fibres de bois de haute densité
Aménagement intérieur des pièces plutôt sèches

Les avantages des panneaux de bois OSB

Penchons-nous davantage sur les caractéristiques et les atouts des plaques de bois OSB. Ces panneaux sont :

  • de très bons isolants thermiques et phoniques. C’est pour cela qu’ils sont recommandés dans les pièces humides
  • faciles à manipuler et à travailler, grâce à leur légèreté. Ils sont également robustes, notamment les types 3 et 4
  • écologiques, car ils sont constitués de bois venant d’arbres abattus dans le cadre de la gestion des bois et forêts

Ils sont reconnaissables à leur aspect un peu « brut » au naturel. Toutefois, vous pouvez les utiliser également pour habiller des murs et réaliser des ossatures en bois.

Les différents types de plaques OSB

Vous avez peut-être vu dans le commerce qu’il existe plusieurs types de bois OSB. Chacun est utilisé pour un usage bien précis, selon les recommandations faites dans le cadre de la norme européenne EN 300.

Types de bois OSB

Pour quels usages ?
OSB/1
Pour les travaux généraux d’agencement dans les pièces sèches (meubles, salons…)
OSB/2
Pour les travaux généraux dans les milieux secs (planchers, vérandas, garages…)
OSB/3
Pour les travaux dans des pièces humides (salles de bain, cuisines…). C’est le type le plus couramment vendu, car il peut être utilisé sur toutes les surfaces en intérieur.
OSB/4
Pour les travaux dans des endroits très humides (des abris en extérieur)
Bon à savoir
Vous l’aurez compris, au moment de choisir votre bois OSB, il faudra faire attention à sa classification. Pour une cloison en intérieur dans une pièce sèche, choisissez du OSB/1 ou du OSB/2. Pour une cloison dans un endroit humide (ou tantôt sec tantôt humide) privilégiez du OSB/3 (en intérieur) ou du OSB/4 (cabanes de jardin, ateliers de bricolage en extérieur…).

La marche à suivre pour monter une cloison en bois OSB

Réaliser une cloison en bois OSB est accessible à tous les bricoleurs. Réunissez le matériel nécessaire, puis faites votre cloison en commençant par l’ossature. Enfin, posez les panneaux et mettez (si nécessaire) le pare-pluie.

Le matériel nécessaire

Envie de monter une cloison en bois ? Voici les matériaux à réunir :

  • les panneaux de bois OSB
  • le montant d’ossature, plus ou moins grand selon l’espace à couvrir, la taille de votre mur et l’épaisseur souhaitée pour la cloison.
  • Un pare-pluie pour les cloisons destinées aux pièces et abris humides. Ce film protège la surface tout en évacuant la vapeur d’eau. Il est souvent disponible en rouleaux
  • les contre-lattes pour maintenir le pare-pluie et fixer l’ensemble

Bien sûr, vous aurez aussi besoin des outils suivants :

  • une perceuse
  • un marteau
  • une scie
  • des vis
  • un mètre
  • un crayon
  • des cordeaux à tracer
  • une agrafe sur bois

Réaliser une cloison en bois OSB étape par étape

Dans un premier temps, il vous faudra prendre les mesures de votre pièce. Anticipez les points d’ancrage sur le sol, les murs et le plafond ainsi que l’épaisseur de la cloison. Petite astuce : n’hésitez pas à dessiner un plan à l’échelle de la pièce. Vous saurez ainsi quel est le meilleur emplacement pour votre cloison en bois. N’oubliez pas la porte si vous souhaitez en intégrer une.

Étape 1 – Faire l’ossature

Une fois que vous avez défini la hauteur et la largeur de votre cloison finie, vous pouvez installer votre ossature. Dans un premier temps, vous devez fixer les deux lambourdes qui la maintiendront : une au sol et une au plafond. Coupez-les à la longueur nécessaire et vissez-les tous les 30 cm environ.

Posez ensuite les montants (lambris) verticaux, à espacer d’environ 40 cm chacun. Les deux montants latéraux qui se trouvent sur le mur sont fixés tous les 30 cm.

Pour joindre les lambourdes et les montants extérieurs, utilisez deux vis à 45 degrés. Ainsi, vous êtes bien assuré de la stabilité de votre ossature.

Étape 2 – Poser les panneaux à copeaux orientés

Si votre ossature est solide, vous pouvez clouer les panneaux en bois OSB. Voici comment faire :

  • chaque panneau doit être maintenu par trois lambris.
  • Clouez le premier tous les 15 cm, avec des pointes de 7 cm de long pour 2,5 mm de diamètre
  • Répétez les opérations pour tous les panneaux, en ajustant si besoin en fonction de votre installation (longueur, épaisseur, pièce plus ou moins humide…)

Étape 3 – Mettre un pare-pluie pour les cloisons en extérieur

Si vous souhaitez protéger l’ensemble, rien de tel qu’un pare-pluie ! Il vous suffit de dérouler le matériau du bas vers le haut, et de l’agrafer progressivement. À la fin des opérations, veillez à laisser environ 20 cm de plus pour le raccorder si nécessaire à un autre mur.

Ensuite, vous pourrez poser un bardage pour rendre l’ensemble encore plus solide. Munissez-vous de contre-lattes à fixer à la verticale, sur les lambris.

Tarif moyen horaire d'un plaquiste

Entre 35€ et 50€

Panneaux OSB : exemples de prix et produits

Les panneaux de bois OSB se trouvent facilement à des prix attractifs dans les grandes enseignes de bricolage. Ils sont prisés pour leur bon rapport qualité-prix.

Bois OSB
Enseigne
Tarif
Caractéristiques
Dalle d’agencement OSB 1
Brico Dépôt
5,25€ le mètre carré
14 mm d’épaisseur. Idéal pour faire un nouveau plancher sur un sol existant ou pour les cloisons minces
Panneau OSB 2
Castorama
8,59€ le mètre carré
Léger, transportable aisément et écologique
OSB 3 pour dalles de plancher
Leroy Merlin
9,76€ par mètre carré
Bois 3 plis épicéa pour les pièces humides en intérieur. Pour un usage standard
OSB 3 prédécoupé
Leroy Merlin
5,40€ la dalle de 120×60 cm
Souvent acheté avec des tasseaux de sapin
pour faire le bardage
OSB 4 pour dalles
Bricoman
9,40€ le mètre carré
Épaisseur de 18 mm

Conclusion

Faire une cloison avec des panneaux de bois OSB est plutôt simple. Il vous faut d’abord choisir le bois OSB adapté parmi les 4 répertoriés, en fonction de vos besoins et de la surface à couvrir. L’OSB 3 est le plus courant, car il offre un bon degré de résistance à l’eau, au bruit et à l’humidité. Ensuite, faites un plan de votre installation et réunissez le matériel nécessaire. Vous ferez d’abord l’ossature, puis vous clouerez les lamelles OSB aux lambourdes et lambris.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville