Ragréage sol garage : mode d’emploi et marche à suivre

Si vous souhaitez habiller le sol de votre garage avec un revêtement, il vous faudra aplanir les irrégularités et faire disparaître les pentes. On appelle cette opération le ragréage. Comment cela se procède ? Quelles sont les différentes étapes et notamment à quel prix ? Lumière dans ce dossier !

 Le sol de mon garage est-il éligible pour un ragréage ?

OUI, à condition que la structuration du sol soit dure.

Un ragréage peut tout à fait s’effectuer sur une surface constituée de :

  • Dalle de béton
  • Carrelage
  • Chape de ciment ou anhydrite
  • Parquet…

Quel type de ragréage est-il adapté à mon garage ?

Sachez qu’il existe différents types de ragréage (et donc d’enduits de ragréage). Vous choisirez le procédé selon l’importance des irrégularités à combler sur le sol de votre garage.

Hauteur des irrégularitésType de ragréage adapté
Moins de 2 cmRagréage liquide, dit auto lissant
Entre 2 et 4 cmMortier de nivellement, dit auto nivelant
Plus de 4 cmUn recoulage de tout ou d’une partie de la chape au sol est requis
Note
Pour calculer la hauteur à ragréer, placez une règle de maçon sur les aspérités du sol. Il suffit ensuite de mesurer le niveau entre le sol et la règle.

Quelle quantité de produits de ragréage pour mon garage ?

Pour calculer la quantité de ragréage requis, comptez 1,7 kg/cm/m2 de ragréage.

Exemple : Si les irrégularités sur le sol de votre garage font 2 cm et couvrent une surface de 6 m2, il vous faudra au moins 20,4 kg de produit de ragréage.

Cependant, dans tout projet de construction ou de réhabilitation, il est nécessaire de prévoir une marge de 10 % sur la quantité des matériaux pour éviter les mauvaises surprises.

Ainsi, si on reprend notre exemple, vous devrez commander 22,44 kg de produit de ragréage.

Quel prix pour le ragréage d’un sol de garage ?

Les enduits de ragréage sont commercialisés soit sous forme de poudre à diluer dans l’eau, soit prêts à l’emploi.

  • Les enduits de ragréage sont généralement conditionnés en sac de 25 kg.
  • Le prix d’un sac oscille entre 15 et 45 €.
  • Si vous souhaitez réaliser la pose vous-même, le coût total revient à 7 €/m2 (ce prix comprend déjà le primaire).
sac-d'enduit-de-ragréage-garage

Prix moyen d'un sac de 25kg d'enduits de ragréage

Entre 15€ et 45€

Ragréage d’un sol de garage : comment procéder ?

Maintenant que vous connaissez désormais les principes de base du ragréage, passons maintenant aux étapes à suivre pour mener à bien l’opération.

Le matériel et les outils nécessairesRôle
Enduit de ragréagepour aplanir et lisser le sol
Visseuse et vispour fixer les tasseaux
Tasseaupour délimiter la surface à ragréer
Joint de siliconepour limiter la fuite de l’enduit
Adhésif de masquagepour empêcher les éclaboussures au mur
Seaupour contenir la préparation de l’enduit
Primaire d’accrochagepour améliorer l’adhérence de l’enduit et limiter la porosité du sol
Fouet mélangeur à pale droitepour mélanger l’eau et l’enduit
Spatulepour supprimer les irrégularités du sol
Bande de mousse compressiblepour permettre la dilatation des canalisations
Rouleau de peinturepour appliquer le primaire d’accrochage
maille 2 mm x 2mmpour filtrer l’enduit de ragréage
Platoir flamand et balai râteau à picotpour étaler l’enduit de ragréage
Note
Pour une planéité parfaite du sol, recourir aux services d’un professionnel est fortement conseillé. Vous pouvez d’ailleurs trouver un artisan qualifié près de chez vous auprès de notre réseau pour mener à bien votre projet.

En revanche si la hauteur des irrégularités du sol est minime, vous pouvez ragréer le sol de votre garage en suivant ces étapes :

Étape 1 : Préparation du support

Le support à ragréer doit être lisse, propre, homogène et sec.

Si le sol du garage est recouvert de revêtements souples (lino, sol plastique, résine…), veillez à les retirer. De même pour les carreaux sonnant creux ou en mauvais état.

Grattez avec une spatule les impuretés (résidus, graisse, colle…) provenant de l’ancien revêtement.

Repérez les bosses, les fissures et les trous, puis fissurez-les.

Comblez les creux excédant 3 cm de profondeur avec du mortier.

Placez des tasseaux au niveau des seuils de porte (en guise de coffrage) pour délimiter la surface à ragréer.

Étalez un joint en silicone sous les tasseaux pour éviter les fuites d’enduit.

Pour éviter les éclaboussures, appliquez un adhésif de masquage au pied de chaque pan de mur.

Si le sol du garage est traversé par des tuyaux ou des canalisations, posez autour d’eux une bande de mousse compressible afin de les permettre de se dilater.

Dépoussiérez le sol, rincez à l’eau puis laissez sécher.

Étape 2 : Étalez un primaire d’accrochage

La couche primaire assure la liaison entre le support et l’enduit de ragréage tout en améliorant la cohésion.

Par ailleurs, le primaire d’accrochage permet de traiter une forte porosité du sol. En empêchant l’apparition de bulles en surface, ce produit facilite le lissage du support. Si vous effectuez un ragréage sur un sol très poreux, vous aurez la mauvaise surprise de voir de nombreuses irrégularités après le séchage. Ce qui revient bien évidemment à du gaspillage.

Appliquez la couche primaire à l’aide d’un rouleau sur tout le support en commençant par le côté opposé à la sortie.

Laissez sécher le sol durant le temps mentionné sur l’emballage du primaire.

Bon à savoir
Pour vérifier la porosité du sol de votre garage, versez dessus une petite quantité d’eau. Si la flaque est absorbée en moins de 1 minute, c’est que le sol présente une porosité problématique. A contrario, la porosité est normale si l’absorption se fait entre 2 et 10 minutes.

Étape 3 : Préparation de l’enduit de ragréage

Préparez le produit de ragréage dans une poubelle de chantier ou un grand seau.

Versez petit à petit la poudre de ragréage dans la quantité d’eau indiquée sur l’emballage. Mélangez lentement le tout durant 2 minutes à l’aide d’un fouet mélangeur à pale droite (spécial ragréage) afin de réduire l’introduction d’air dans la préparation.

Laissez la mixture reposer 1 minute pour laisser remonter les bulles d’air.

Si possible, filtrez la préparation avec une maille 2 mm x 2 mm pour empêcher l’apparition de grumeaux sur la surface du sol.

Important
Une fois en contact avec l’eau, l’enduit n’est utilisable que durant 20 minutes. Après ce délai, celui-ci va se dessécher. Vous devez donc vous activer pour appliquer le ragréage.

Étape 4 : Application du ragréage

Étalez sur 2 m2 l’enduit de ragréage au sol en commençant toujours par le fond du mur.

Répartissez le ragréage à l’aide d’un platoir flamand en réalisant des mouvements de va-et-vient.

Continuez l’opération jusqu’à recouvrir totalement la surface à ragréer.

Étape 5 : Séchage de l’enduit

Une fois l’application terminée, laissez sécher le sol. Le temps de séchage oscille généralement entre 3 et 7 heures selon les produits.

L’étape finale consiste à retirer les tasseaux et enlever les adhésifs de masquage.

Le mot de la fin

Le ragréage est un procédé chronophage. Or, comme on l’a précisé plus haut, l’enduit n’est utilisable que durant 20 minutes. Ainsi, pour gagner du temps, il est préférable de travailler à deux. La première personne se chargera de l’application du produit tandis que la deuxième s’occupera de la préparation de l’enduit.

Par ailleurs, si la surface à ragréer est trop étendue, munissez-vous d’un balai râteau à picot durant l’application.

Vous connaissez maintenant toutes les étapes pour réaliser un ragréage dans les règles de l’art. Le sol de votre garage pourra maintenant accueillir un revêtement de sol comme le carrelage, la pierre naturelle ou le grès.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville