Qu’est-ce que le carrelage rectifié ? Tout ce qu’il faut connaître

Intemporel, luxueux et pouvant être adapté à tous les styles décoratifs, le carrelage rectifié a de plus en plus la cote auprès des particuliers. Parmi tous les revêtements de sol qui sont disponibles sur le marché, il n’y a pas plus élégant que le carrelage rectifié.

Le carrelage rectifié : qu’est-il exactement ?

Lorsqu’ils sortent du four, les carreaux de carrelage présentent de grandes variations de tailles et d’épaisseurs. Il est rare que les pièces qui sortent du four soient exactement identiques, il y a toujours un écart entre eux.

Le carrelage rectifié est différent du carrelage classique par le traitement supplémentaire qu’il a subi et qui s’appelle la rectification et qui consiste à tailler les bords de chaque carreau au moyen d’un disque de diamant. Cette procédure n’intervient que lorsque les carreaux achèvent leur cuisson et elle a pour but de réduire les différences entre chaque dalle. Les carreaux qui subissent une rectification ont des arêtes parfaitement rectilignes et des bords bien droits. Au final, les carreaux emballés et prêts à être vendus se ressemblent exactement. Comme les bords de ces carreaux sont droits, ils sont extrêmement coupants, donc la prudence est de rigueur au moment de les manipuler.

À la fin de la rectification, les dimensions, la planéité et la perpendicularité de chaque carreau sont vérifiées. Les pièces qui ne répondent pas aux normes sont systématiquement détruites. Bien que la procédure de création du carrelage rectifié soit coûteuse, les fabricants privilégient de plus en plus cette méthode.

Le carrelage rectifié diffère du carrelage classique par le fait qu’il ne demande aucunement la réalisation de joints visibles. Comme ces derniers sont très fins, le résultat final est très élégant. Très décoratif, le carrelage rectifié convient tout particulièrement aux intérieurs designs et ultramodernes, mais il peut également être posé dans un intérieur d’un style sobre.

Quels sont les avantages et les inconvénients du carrelage rectifié ?

Comme tous les autres revêtements de sol, le carrelage rectifié possède des avantages et des inconvénients.

Les avantages :

  • Le carrelage rectifié dispose d’un radiant bien plat
  • La surface des carreaux rectifiés est plus lisse
  • Le carreau rectifié est plus moderne et plus raffiné
  • Comme les variations de côtés et des angles sont réduites, les joints peuvent être très fins

Il tient d’insister sur le fait que les joints sont obligatoires pour le carrelage rectifié. Rassurez-vous, il y a des croisillons d’écartement prévus pour ce type de carrelage.

Les inconvénients :

  • Il faut que la chape soit parfaitement lisse et plane pour recevoir le carrelage rectifié
  • Il n’est pas possible de poser du carrelage rectifié bord à bord
  • Il faudra suivre les normes DUT qui imposent de faire un joint de 2 mm au minimum
  • La pose du carrelage rectifié est très technique

La pose du carrelage rectifié exige énormément de précision, raison pour laquelle il est préférable de confier cette tâche à un artisan chevronné. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec des carreleurs professionnels.

Les différents types de pose du carrelage rectifié

Le carrelage rectifié peut se poser de deux façons différentes.

#1
La pose scellée (DUT 52.1)
Bien avant de poser les carreaux, il faut réaliser une chape au mortier d’une épaisseur minimale de 4 cm. Cette chape a pour but de rattraper les différences de niveaux et de couvrir les gains qui parcourent le sol. Lorsqu’elle est sèche, la chape est saupoudrée avec du ciment pur et les carreaux peuvent être posés après avoir été humidifiés.
#2
La pose collée (DUT 52.2)
Cette technique consiste à poser les carreaux rectifiés directement sur le support au moyen d’un mortier-colle. Pour que les carreaux puissent bien adhérer, le support doit être propre, sec, sain et parfaitement plan. Au besoin, un ragréage de ce support peut être envisagé.

Si la surface à carreler est supérieure à 600 m², il faut prévoir un double encollage. Cette pratique consiste à étaler de la colle sur le sol et sur le dos des carreaux avant de les poser. Cela permettra de raffermir l’adhérence. Cette pose collée est plus accessible aux non professionnels, mais à la condition que le support à carreler est parfaitement plan.

Les étapes à suivre pour poser un carrelage rectifié

Comme la pose du carrelage rectifié est très technique, elle est essentiellement une affaire de professionnels.

Pour cette tâche, l’on aura besoin de :

  • Mortier à joint
  • Mortier colle
  • Raclette et spatule
  • Truelle
  • Truelle à joint
  • Maillet de carreleur
  • Croisillons
  • Cales

Poser ce type de carrelage se réalise en 5 étapes.

Étape une
Préparation de la pose du carrelage rectifié
Il faut vérifier que le sol est bien plan et le cas échéant, procéder à un ragréage. Un calepinage sera nécessaire pendant cette étape. Cela permettra de visualiser à l’avance le résultat final.
Étape deux
Préparation et pose du mortier-colle sur le sol
L’idéal est d’utiliser du mortier-colle prêt à l’emploi que vous devez étaler en couche épaisse sur le 1m² d’abord. Faites attention à bien répartir le mortier-colle en couche uniforme. Agissez exactement pareil si vous avez fait vous-même votre mortier.
Étape trois
Pose du carrelage rectifié
La pose du carrelage rectifié se fait d’une façon méticuleuse. Posez le premier carreau sur le mortier colle et insérez les croisillons sous le carreau et à l’intérieur puis tapotez légèrement pour l’enfoncer. Faites-en de même avec le second carreau.
Étape quatre
Insertion des cales dans les croisillons
Cette étape consiste à poser des cales dans les croisillons après que le premier m² est posé. Insérez une cale dans l’emplacement prévu de chaque croisillon et serrez la fixation. Faites de même avec toutes les cales. Continuez la pose.
Étape cinq
Enlèvement des croisillons et réalisation des joints fins
Lorsque tous les carreaux sont posés, retirez les croisillons pour réaliser les joints fins. Pour les enlever, il faut taper d’un coup sec dans la direction de la ligne du joint.
Pour le joint, étaler une couche de mortier à joint sur le carrelage et veillant à bien insister sur les joints. La technique de jointement est la même que pour le carrelage classique.

Combien coûte un carrelage rectifié ?

Comme il a subi une étape supplémentaire, le prix du carrelage rectifié est toujours plus élevé que celui du carrelage rectifié non rectifié. Dépendamment de la renommée du fabricant et de sa qualité, le prix du mètre carré varie entre 10 et 25 Eur.

Quant au tarif pratiqué par le carreleur, il s’estime généralement au mètre carré. À cela s’ajoutent d’autres facteurs comme les fournitures et la complexité de la configuration demandée par le commanditaire. Avant d’entamer les travaux, les professionnels ont pour devoir de vous fournir un devis détaillé de leurs prestations.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville