Des artisans trouvés dans votre ville !
Contacter

Poser une moquette : quel prix, comment bien faire et erreurs à éviter

Avant de commencer à poser une moquette mieux vaut bien se renseigner sur le sujet. De fait, poser une moquette n’est pas quelque chose de très compliqué, néanmoins il faut suivre une méthode, étapes par étapes, sous peine de se retrouver avec un travail gâché.

Si vous avez décidé de changé votre déco vous êtes tombé au bon endroit, voici un guide complet détaillant toutes les étapes à réaliser pour poser sa moquette.

À quel prix s’attendre ?

Selon que vous décidiez de poser votre moquette vous-même ou de laisser faire par un professionnel, le coût de l’opération peut grandement fluctuer. Selon les cas il sera préférable de choisir l’une ou l’autre option. Mais avant de parler de cela, voyons un peu les tranches de prix moyennes selon les différents types de moquettes.

Tableau indicatif des prix de rouleaux de moquette

Type de moquettes Prix au m²
Moquette coco (fibres de noix de coco) Entre 3€ et 30€
Moquette sisal (fibres d’agave) Entre 10€ et 55€
Moquette jonc de mer (fibres végétales) Entre 7€ et 50€
Moquette laine Entre 15€ et 200€
Moquette synthétique Entre 3€ et 50€
Moquette velours Entre 8€ et 30€
Moquette saxony Entre 10€ et 30€
Moquette frisée Entre 10€ et 30€
Moquette structurée Entre 10€ et 30€
Moquette bouclée Ente 5€ et 15€
Moquette salle de bains (hydrofuge) Entre 20€ et 50€

Faire poser une moquette par un professionnel

Si vous décidez de laisser poser votre moquette par un professionnel vous vous économiserez le « dur » labeur que représente cette tâche mais vous devrez payer plein tarif. En revanche, sachez que si vous décidez d’investir dans une moquette relativement chère (aux alentours de 60€/m²) cela peut devenir avantageux. Premièrement le professionnel achètera la surface exacte nécessaire et deuxièmement vous bénéficierez d’une plus grande garantie.

Avantages Inconvénients

S’adapte aux personnes ne disposant que peu de temps

Une garantie plus grande car c’est un professionnel dont c’est le métier

Les coûts peuvent rapidement s’envoler en fonction de la surface

Poser une moquette soi-même

Si vous décidez de poser votre moquette vous-même vous allez certainement économiser des coûts. Plus la surface de pose sera grande et plus vous serez financièrement gagnant mais plus l’opération sera délicate. En effet, poser de la moquette sur une surface de 10 m² ne nécessite pas la même précision que de le faire sur une surface de 100 m².

Avantages Inconvénients

S’adapte particulièrement aux petites surfaces ou aux bricoleurs minutieux

Relativement peu coûteux

Aucune garantie

Demande du temps

Réunir le matériel nécessaire

Avant de commencer la pose à proprement parler, il faut penser à réunir le matériel. N’étant pas de nature très spécifique, si vous êtes un peu bricoleur dans l’âme il est même possible que vous possédiez déjà une bonne partie de l’outillage nécessaire.

Matériel obligatoire :

  • un aspirateur ;
  • une règle ;
  • une grande paire de ciseaux ;
  • un cutter ;
  • un araseur (un couteau à enduire peut aussi faire l’affaire) ;
  • de la colle
  • un fixateur
  • du rouleau adhésif double face ;
  • une spatule crantée ;
  • les rouleaux de moquette.

Et voici ce dont vous pourrez avoir besoin en fonction du contexte :

  • un hydrofuge (s’il y a des remontées d’humidité) ;
  • un enduit de ragréage (si votre sol présente des aspérités).

À savoir : lorsque vous irez acheter votre moquette, mesurez la surface nécessaire et prenez environ 10% de tapisserie supplémentaire. À chaque découpe vous aurez des pertes, vous assurez ainsi de ne pas manquer de surface.

Poser la moquette : guide de A à Z

Poser une moquette n’est pas une opération qui demande un grand savoir-faire, néanmoins il faut être minutieux et patient. Voici le guide complet de A à Z pour bien poser une moquette.

Préparer le sol avant la pose

Avant de poser sa moquette il convient de bien nettoyer le sol. On vide l’ensemble de la pièce, puis on enlève l’ancien revêtement s’il y en a un et enfin on passe l’aspirateur.

Il faut savoir que s’il y a trop de grains de poussière votre moquette aura tendance à onduler au fil du temps. De plus, pensez à retirer les plinthes que vous poserez à nouveau une fois la moquette fixée au sol. Enfin, nettoyez la surface à l’eau et attendez qu’elle sèche.

– Si le sol n’est pas plan, effectuez un ragréage. Cela consiste à mettre un enduit sur la surface dans l’objectif de l’aplanir.

– Si vous constatez des remontées d’humidité, traitez votre surface avec un hydrofuge.

Préparer la moquette

Préparer la moquette consiste à la dérouler pour qu’elle regagne sa forme d’origine. En effet, si c’est bien pratique de la transporter en rouleaux, il faut savoir que ce type de conditionnement la déforme.

Déroulez votre tapisserie une journée avant la pose ainsi elle aura tout le temps de se reformer.

Poser la moquette

À présent vous pouvez poser la moquette à proprement parler. Déroulez la tapisserie dans votre pièce et prévoyez de la faire dépasser d’une dizaine de centimètres à chaque côté. Il est important de centrer la moquette, c’est-à-dire qu’elle suive la ligne des murs.

Astuce : si elle n’est pas centrée, installez-vous à genoux sur un bord et poussez avec votre jambe, elle remontera petit à petit.

L’étape de l’arasage

L’arasage consiste à découper le surplus de moquette qui remonte sur chaque mur. C’est une étape assez simple mais qui demande un minimum de précision.

Commencez par prendre vos ciseaux et marquez les plis le long des murs (ciseaux fermés). Ensuite arasez la moquette (vous pouvez aussi utiliser un cutter et une règle métallique) et rabattez les angles.

Pour découper les angles, enfoncez votre couteau à enduire (ou un coin en bois/en métal) dans le coin et rabattez la moquette par-dessus. Découpez le surplus au cutter. Effectuez la même opération pour les cadres de porte.

À savoir : pour effectuer de belles découpes on prend une longue règle métallique et on coupe d’un trait continu et non par à-coups.

Les modes de fixation

Il est possible que vous n’ayez pas envie de fixer votre moquette pour plusieurs raisons. Ce n’est peut-être pas votre projet définitif, vous avez envie de vous économiser du travail, vous pensez que ce n’est pas nécessaire.

Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs façons de fixer sa tapisserie au sol et que certaines ne sont pas définitives.

De plus, si vous pensez que ce n’est pas nécessaire détrompez-vous ! En effet, au bout d’un certain temps elle risque de gondoler, voire de sortir des plinthes ou du seuil de porte. De plus, une moquette qui n’est pas fixée s’abime plus vite. Il serait vraiment dommage d’avoir réalisé tout ce travail pour rien.

Voyons ensemble quels modes de fixation s’offrent à vous :

– Le ruban adhésif double-face : c’est la méthode la moins onéreuse et la moins définitive. Il suffit d’en mettre tout autour des murs et au milieu de la pièce à raison d’une longueur tous les 1 m.

– Un fixateur : le fixateur agit comme une colle mais permet tout de même de pouvoir retirer la moquette plus tard.

– De la colle : plus définitive, cette méthode nécessite d’étaler la colle sur le sol avec une spatule crantée.

Sachez qu’on fixe toujours la moquette par demi-pièce. Il s’agit de replier la tapisserie en prenant garde à ne pas déplacer les autres parties et d’appliquer le moyen de fixation sur le sol. Une fois la demi-pièce effectuée, on replace petit à petit la moquette du centre vers les bords à l’aide de ses pieds.

À savoir : si vous déposez de la colle ou un fixateur on « maroufle » la moquette du centre vers l’extérieur.

Le travail de finition

À présent il ne vous reste plus qu’un travail de finition. Explications :

Tout d’abord on commence par s’occuper des cadres de porte. Une fois que vous avez effectué la découpe il convient de fixer un seuil de porte pour éviter de décoller la moquette à chaque passage. Après cela fixez vos plinthes afin de couvrir les coupes et consolider l’ensemble de la pose.

Nos conseils de pro

Après ce tutoriel complet sur la pose d’une moquette vous pouvez très bien décider de vous lancer. Voici quelques petites astuces qui pourraient vous aider pour réaliser ce travail à la perfection :

  • Déposer la colle : soyez généreux lorsque vous appliquez la colle. Mieux vaut déposer trop de colle que pas assez, de toute manière on se débarrassera du surplus en marouflant.
  • Placement des raccords : lorsque vous effectuez des raccords, évitez de les placer à des endroits où il y a beaucoup de passage (en face des portes, près des fenêtres, etc.).
  • Réaliser un raccord : pour faire un raccord invisible, superposez deux rouleaux de moquette sur environ 10 cm et coupez ensuite à l’aide d’une règle et d’un cutter.

Et voilà le travail est accompli ! Vous avez tous les outils en mains pour bien poser votre moquette. N’hésitez pas à prendre votre temps pour le faire car plus vous serez minutieux et plus le résultat sera parfait.

Faire estimer mon projet avec des artisans près de chez moi


1651 avis - 87%

Depuis 2008, notre réseau de 460 artisans implantés dans chaque département se mettent à votre disposition pour vous guider et vous accompagner dans votre projet de travaux. Nous vous proposons de rentrer en contact avec ces professionnels qualifiés et expérimentés qui vous proposeront le meilleur qualité/prix.

  • Remplissez la demande en décrivant votre projet
  • Obtenez 3 devis gratuits
  • Choisissez l'offre la plus adaptée à vos besoins...



  • Une question sur votre chiffrage ?

    Si vous souhaitez passer par le formulaire pour rentrer en contact avec notre équipe et nous présenter votre projet, nous nous tenons à votre disposition pour répondre à vos questions : Nous contacter