Le point sur les différents types de connecteurs industriels

Pour être opérationnel dans le domaine de l’industrie, il est essentiel de pouvoir transmettre données et signaux en toute sécurité. C’est là le rôle des connecteurs industriels. Ces composants électromécaniques se distinguent par leur robustesse et leur résistance aux fortes tensions. Comment choisir le bon connecteur ? Voici ce que vous devez savoir sur les différents types de connecteurs industriels.

Connecteurs miniatures
Connecteurs miniatures

Les connecteurs industriels : de quoi parle-t-on ?

La connectique est devenue essentielle à nos vies, et à plus forte raison dans l’industrie. Les connecteurs prennent une place prépondérante dans des domaines aussi variés que le BTP, la construction automobile ou encore l’industrie agro-alimentaire. Ces composants se chargent de l’échange de données, comme du câblage de tension électrique. Ils s’emploient donc à de nombreuses tâches, de la chaîne de production à la robotique, en passant par la manutention et la surveillance des installations.

Pour mieux résister aux contraintes du milieu industriel, les connecteurs industriels sont plus solides et plus étanches que les modèles à usage classique. Les meilleurs fabricants comme Binder-connector, numéro un en Europe, ne cessent d’améliorer leur durabilité. S’ils proposent des dispositifs variés, on distingue deux catégories principales de connecteurs industriels.

  • Les connecteurs rectangulaires se démarquent par leur polyvalence et leur robustesse. On privilégie ces modèles pour les connecteurs lourds.
  • Les connecteurs circulaires se caractérisent par leur format compact et leur rendement élevé.

Connecteurs industriels : quel format ?

Chez les fabricants de connecteurs industriels, la tendance est à la standardisation afin de faciliter le raccordement et d’accélérer la mise en route. La connectique vissable est aujourd’hui la plus répandue. Deux tailles se détachent tout particulièrement.

  • Très compact, le connecteur M8 s’adapte à la plupart des usages industriels. Ce connecteur étanche convient aux entrées et aux sorties. Il comprend 2 broches dédiées à l’alimentation, ainsi qu’une 3e broche chargée de transmettre le signal « tout ou rien ». Une 4e broche assure parfois la transmission d’un second signal.
  • Le connecteur M12 codage A est prisé pour son fonctionnement multitâche. Sa haute résistance aux chocs convient idéalement aux industries lourdes. Il se dote d’un filetage au diamètre suffisamment large pour accueillir un nombre élevé de broches.
  • Le connecteur M12 codage B est utilisé principalement pour connecter les réseaux Ethernet industriels. D’un format plus élaboré que le codage A, il en existe une seule version à 4 pôles.

Quels sont les différents types de connecteurs industriels ?

Les connecteurs disposent chacun de propriétés spécifiques. C’est pour cette raison que chaque entreprise jongle avec plusieurs types de connecteurs, en fonction de leur emplacement comme des exigences techniques. Nous vous proposons un tour d’horizon des différents connecteurs industriels.

Connecteurs d’alimentation

Le connecteur d’alimentation

Il s’agit là d’un des plus puissants connecteurs à usage industriel, en application basse comme haute tension. Le connecteur d’alimentation convient aux dispositifs liés à l’automatisation. On le retrouve donc dans des secteurs d’activité variés, pour connecter les réseaux Ethernet ou alimenter les systèmes de sécurité. Ce type de connecteur est également compatible avec les machines industrielles d’envergure.

Le connecteur d’automatisme

Le connecteur d’automatisme est utilisé dans les usines automatisées pour transmettre données et signaux. Il s’agit la plupart du temps de connecteurs circulaires. Dans l’automatisation de pointe, ce type de connecteur peut aussi alimenter moteurs et variateurs à une tension élevée.

Le connecteur subminiature

Le connecteur subminiature est le plus petit modèle sur le marché. Il est configuré pour exécuter des tâches relatives à la taille et à l’intégrité du signal. Ce connecteur nano-miniature dispose de 2 à 8 pôles et se décline en version coudée ou droite, mais aussi en connecteur à bride. Selon le niveau de sécurité requis, le verrouillage s’opère par encliquetage, par vis M9 ou encore par baïonnette.

Le connecteur miniature

Doté de 2 à 24 pôles, le connecteur miniature fait office de transmetteur de signal limité. Ce type de connecteur étanche offre un indice de protection allant jusqu’à IP 68. Le système de verrouillage oscille entre poussée, encliquetage ou encore système M16.

Dans le milieu industriel, la connectique est incontournable. Pour autant, choisir le bon connecteur peut s’avérer une tâche complexe. De nombreux paramètres rentrent en ligne de compte, du nombre de pôles requis à l’indice de protection. Alors simplifiez-vous la vie en faisant le choix d’un fournisseur de qualité.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville