Laine de roche : caractéristiques, prix et choses à savoir

La laine de roche est un matériau performant, sain et ultra-durable. Si vous désirez améliorer votre confort thermique et réaliser d’importantes économies d’énergie, cet isolant est tout indiqué pour répondre à vos besoins. Pouvant résister aux termites, à l’humidité et aux flammes, la laine de roche sera un énorme plus pour votre habitat.

Qu’est-ce que la laine de roche et comment est-elle fabriquée ?

La laine de roche est un isolant thermique et acoustique qui provient de la transformation d’une pierre volcanique : le basalte. Sa fabrication est très similaire à celle de la laine de verre :

  • Le basalte est chauffé dans un four jusqu’à ce qu’il entre en fusion
  • La roche en fusion est transformée en fibres au moyen de routes qui tournent à grande vitesse
  • Pour stabiliser le produit final isolant et hydrofuge, un liant et une huile d’imprégnation sont ajoutée à la fibre

Étant un isolant durable au bilan carbone positif, la laine de roche peut être recyclée à l’infini. Les déchets issus des chantiers de rénovation subissent une revalorisation et sont transformés en d’autres isolants pour la maison.

Il existe plusieurs types de laine de roche. Vous aurez à choisir entre la laine de roche :

  • En panneaux
  • En rouleaux
  • En vrac
  • En coquille

Le choix du format de la laine de roche dépend avant tout de l’endroit où l’isolant est destiné.

Destination
Format de la laine de roche
Les cloisons creuses
Rouleaux, panneaux
Les toitures
Rouleaux, panneaux
Les sols et les planchers
Rouleaux panneaux
Les combles
Rouleaux, panneaux, vrac
Les canalisations
Coquille

Zoom sur les caractéristiques de la laine de roche

La laine de roche est un isolant aux caractéristiques exceptionnelles.

D’excellentes performances thermiques

La laine de roche doit son pouvoir isolant exceptionnel à sa structure qui comporte d’innombrables cellules d’air. Elle est votre allié si vous souhaitez avant tout améliorer votre efficacité énergétique et réduire l’usage de votre climatiseur et de votre chauffage quelles que soient les saisons. Que la température baisse ou augmente, la laine de roche garde constamment ses propriétés. Elle sera une très bonne protection contre la chaleur ou le froid extrême. C’est l’une des principales raisons qui font que cet isolant est fréquemment utilisé dans les bâtiments durables.

De bonnes performances acoustiques

En plus des nombreuses cellules d’air, la laine de roche contient également des fibres isolantes entremêlées, ce qui lui permet de se dresser contre les pollutions sonores. Si vous aspirez au calme, la laine de roche vous permettra de vous isoler comme dans un cocon. Lorsqu’elle est placée aux bons endroits de l’habitation, vous n’entendrez plus le raffut du voisinage, les bruits du trafic routier, les avions ou les travaux de BTP. Elle limite également la dispersion sonore des bruits d’une pièce à une autre de votre maison.

Un isolant qui résiste au feu

La résistance au feu est un critère de choix important chez les isolants thermiques. Sachez que les incendies domestiques n’arrivent pas qu’aux autres. En choisissant la laine de roche, les chances pour que votre habitation ne s’envole pas en fumée très rapidement seront énormes.

Précisons que la laine de roche n’est pas, à proprement parler, ininflammable. Elle a le pouvoir de ralentir la progression d’un feu par ses caractéristiques. Ces quelques minutes seront nécessaires pour mettre tout le monde en sécurité et permettre aux pompiers de venir à bout des flammes.

Un isolant qui limite la condensation intérieure

La laine de roche se comporte très bien au contact de l’eau et de l’humidité. En choisissant cet isolant, vous n’aurez pas besoin de refaire votre isolation en cas de dégât des eaux. Pour ainsi dire, la laine de verre ne laisse pas passer l’eau, mais uniquement de la vapeur d’eau. Comme elle empêche la formation de la condensation, la maison continue de respirer et l’humidité est expulsée naturellement.

Un isolant qui éloigne les termites

La laine de roche résiste très bien aux termites. Certaines catégories de cet isolant auraient même été traitées pour éloigner ces insectes ravageurs des habitations. Si vous habitez une région où ces insectes sont très présents, n’hésitez surtout pas à choisir la laine de roche comme isolant thermique et phonique.

La laine de roche : quelques inconvénients à mettre en lumière

Malgré ses avantages, la laine de roche présente quelques inconvénients mineurs.

Un bilan écologique mitigé

Le bilan écologique de la laine de roche est assez mitigé du fait qu’elle demande énormément d’énergie pour être produite. Si la laine de roche est recyclable à l’infini, la roche volcanique utilisée comme matière première est non renouvelable.

Des fibres volatiles

La laine de roche d’entrée de gamme n’est pas conseillée du fait de la présence des fibres volatiles. L’idéal est d’opter pour de la laine de roche de première qualité. Si vous envisagez de poser la laine de roche vous-même, protégez-vous avec des lunettes et un masque.

Il n’empêche que pour bénéficier d’un crédit d’impôt relatif à un projet de transition énergétique, vous devez confier les travaux à des professionnels certifiés RGE. Si vous le souhaitez, vous pouvez être mis en relation avec des artisans de notre réseau.

A noter
Pour que l’habitation soit entièrement étanche, il faut prévoir la mise en place d’un film d’étanchéité de l’air. Cela empêchera les fibres de laine de roche de se décrocher et de se suspendre dans l’air.

Une durée de vie assez moyenne

Contrairement à la mousse isolante, la laine de roche se tasse avec le temps. Après une dizaine, voire une quinzaine d’années, cet isolant va perdre ses propriétés isolantes. Elle devra être remplacée. Fort heureusement, elle est peu chère à l’installation.

L’épaisseur de la laine de roche pour chaque partie à isoler

Le principe est très simple : plus l’épaisseur de l’isolant est grande, meilleure sera le confort. Cependant, l’objectif n’est pas seulement de mettre une couche abondante d’isolant sur une partie quelconque de la maison. Dans le jargon professionnel, l’essentiel est d’atteindre une résistance thermique élevée au niveau de la laine de roche.

Il est indispensable que la résistance thermique de l’isolant choisi respecte les exigences de la règlementation thermique 2012, plus connue sous l’appellation de RT 2012.

Il apparaît clair que l’épaisseur de la laine de roche n’est pas la même pour les zones de la maison qu’il faut isoler.

Endroit à isoler
Résistance thermique
Épaisseur recommandée
Murs en contact avec l’extérieur
2 à 2.9
9 à 11 cm
Murs en contact avec un volume non chauffé
2
8 cm
Toiture-terrasse
3
12 cm
Planchers combles perdus
8
18 cm
Planchers donnant sur un local non chauffé
1 à 2.7
8 à 10 cm
Rampants de toiture pente <60°
4
15 cm
Rampants de toiture pente >60°
9
11 cm

Quel est le prix de la laine de roche ?

La laine de roche est plus coûteuse que la laine de verre, mais elle présente tout de même un excellent rapport qualité-prix.

Il faut compter près de 7 EUR pour le m². Toutefois, ce prix peut varier en fonction de son épaisseur, de son conditionnement et de sa qualité.

 

Prix moyen au m² de la laine de roche

Entre 5€ et 8€
  

Outre le prix du matériau, il faut ajouter le tarif de la main-d’œuvre. N’ayez crainte, de nombreuses aides financières sont mises à votre disposition, parmi lesquelles le TVA à 5.5 %, la prime énergie, le crédit d’impôt de 30 % et l’éco-prêt à taux 0.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville