Isolation Combles Perdus : guide détaillé et complet

isolation combles perdusLors de la rénovation ou de la construction d’une maison, on pense bien souvent à la solution de chauffage que l’on va installer dans son logement. Mais il faut également bien penser à l’isolation de ce dernier, car d’elle dépendra une grande partie de la performance énergétique de votre maison.

On estime que les déperditions de chaleur entraînées par une toiture mal isolée représentent 75% du total des déperditions d’énergie, et 30% de la facture totale de gaz, de fioul, d’électricité ou de bois.

Si l’isolation des combles aménagés ou aménageables ne présente pas plus de contraintes que pour une pièce classique, isoler des combles perdus peut être difficile et périlleux.

Nous allons vous expliquer comment bien isoler vos combles perdus, tout en vous rappelant que ces travaux sont complexes, et que l’aide d’un artisan professionnel est fortement recommandée.

Bien préparer l’isolation de vos combles perdus

Avant toute chose, et comme pour n’importe quel chantier, il faut bien préparer la mise en place de votre isolation. Pour cela, vous devez bien évidemment prendre en compte les contraintes particulières que vous imposent les combles perdus, avant d’opter pour un matériau qui vous permettra d’obtenir les meilleures performances énergétiques possibles.

Combles accessibles et inaccessibles

C’est la première étape, et certainement la plus importante. Vous devez déterminer l’accessibilité de vos combles perdus.

Pour rappel, des combles perdus sont des combles formés par une toiture à faible pente ou occupés par une charpente industrielle. Ces contraintes architecturales rendent impossibles l’aménagement des combles perdus. 

isolation combles perdus

Prix moyen isolation combles perdus

Entre 15 € et 35 €/m2

Cependant, au sein des combles perdus, on distingue deux types de situations : 

  • Les combles perdus accessibles : malgré l’impossibilité d’aménagement des combles perdus, ils demeurent toutefois facilement accessibles, et il est possible de s’y déplacer sans trop de difficultés.
  • Les combles perdus inaccessibles : dans ce cas de figure, les combles sont impraticables, à cause de l’absence de trappe d’accès ou d’une trop faible hauteur qui ne permet pas de s’y déplacer.

Si les combles perdus accessibles peuvent permettre à des particuliers aguerris d’y réaliser des travaux d’isolation, rien ne remplace l’expertise d’un professionnel pour un chantier si complexe.

Le choix du matériau

Isolation combles perdus à la laine de rocheNous ne parlerons ici que de ce qui constitue les matériaux d’isolation, car la forme dans laquelle ils sont disponibles sera abordée dans les différentes techniques d’installation de l’isolation.

Les meilleurs matériaux pour isoler vos combles perdus sont les suivants : 

  • Les laines minérales : la laine de verre et la laine de roche sont de très bons isolants, à fortes résistances thermiques, qui s’adaptent parfaitement aux contraintes des combles perdus. Leur prix relativement bon marché achève d’en faire un choix très pertinent.
  • Les isolants d’origine animale : la laine de mouton ou les plumes de canard peuvent également être des alternatives intéressantes. Plus chères que les laines minérales, elles s’adaptent très bien aux combles perdus.
  • Les isolants d’origine végétale : si les laines végétales (chanvre ou lin) peuvent convenir à des combles perdus, la fibre de bois ou le liège interviennent plus comme des compléments à ces matériaux, ou aux laines minérales par exemple.
  • Les isolants synthétiques : disponibles seulement en panneaux la plupart du temps (polystyrène expansé et extrudé), hormis pour la mousse en polyuréthane, ils ne sont toutefois pas très conseillés pour isoler des combles perdus.

Après ce rapide tour d’horizon des matériaux disponibles pour l’isolation de vos combles perdus, il est temps de procéder à leur installation.

Astuce de notre expert
Si vous choisissez les bons matériaux pour obtenir les résistances thermiques minimales fixées par l’État, et que vous remplissez d’autres conditions, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % sur l’achat et la pose de vos matériaux d’isolation. D’autres subventions sont possibles pour amortir votre investissement de départ, comme celles proposées par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) et par vos collectivités locales.

Mais le grand avantage d’une isolation des combles perdus, c’est les économies d’énergie que vous allez pouvoir réaliser ! En isolant bien vos combles perdus, vous pouvez économiser environ un tiers de votre facture totale d’énergie. N’hésitez donc plus à vous lancer, et demandez un devis à l’un de nos professionnels triés sur le volet pour obtenir les meilleurs tarifs possibles !

Comment isoler vos combles perdus ?

Pour isoler des comble perdus, il existe différentes techniques. On en recense en particulier trois, qui recouvrent tous les cas de figure qui peuvent se présenter. Vous trouverez ci-dessous le meilleur moyen d’isoler vos combles perdus, en fonction de leurs contraintes architecturales.

L’isolation des combles perdus par soufflage

Isolation par soufflage réalisée par un artisan

Cette technique est préconisée pour les combles perdus inaccessibles, et notamment pour ceux équipés de charpentes industrielles en W. 

En soufflant une laine en flocons, la laine de roche étant la plus adaptée à cette technique, à l’aide d’un tuyau pneumatique, il est aisé de projeter l’isolant sur toute la surface de la sous-toiture, en comblant même les recoins les plus difficiles d’accès.

Cette méthode présente l’avantage d’être extrêmement rapide (environ 3 heures pour 100 m²) et de ne nécessiter que peu de main d’oeuvre. Son coût n’est donc pas très élevé, et en fait une excellente alternative pour isoler vos combles.

N’oubliez pas de vérifier que votre ventilation est arrêtée lorsque vous soufflez votre isolant, et qu’elle est située à une hauteur suffisante pour ne pas l’aspirer !

L’isolation des combles perdus par rouleaux

C’est la technique qui s’impose si vos combles sont très faciles d’accès. Elle est également utilisée pour les combles aménageables.

Le principe est simple : le premier geste à effectuer est la pose d’un isolant pare-vapeur pour empêcher tout problème d’humidité, qui sera suivi de l’installation d’un matériau isolant se présentant sous la forme d’un rouleau.

Généralement, les artisans professionnels choisissent la laine de verre pour son excellent rapport qualité/prix, sa résistance thermique étant véritablement très élevée. C’est la solution idéale pour un chantier facile.

L’isolation des combles perdus par panneaux

Pose de panneaux d'isolation par un artisanC’est la solution intermédiaire, mais également la plus compliquée à mettre en oeuvre.

L’isolation des combles perdus par panneaux s’effectue en général sur des planchers, en bois ou en béton, qui disposent déjà de solives. Un pare-vapeur doit être installé au préalable entre les solives, puis une couche de panneaux isolants (de préférence semi-rigides) va être posée dessus. Il faudra ensuite en installer d’autres entre les poutres de la charpente, en réalisant des joints croisés, pour éviter tout risque de pont thermique.

Des panneaux semi-rigides de laine de verre sont privilégiés pour cette opération, même si les matériaux synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, et polyuréthane) peuvent également être utilisés.

Vous l’aurez compris, ces travaux sont réservés à des professionnels, seuls capables de les mener à bien de bout en bout. 

Le prix d’une isolation des combles perdus

Comme pour tous les travaux de rénovation, isoler des combles perdus demande un certain investissement de départ, qui devrait logiquement être amorti par les économies réalisées.

Le prix net d’une isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus est, paradoxalement, moins chère que celles des combles aménageables. Cela est dû au fait que des techniques comme le soufflage ne sont pas très onéreuses, et que les matériaux généralement utilisés, laine de verre ou laine de roche, comptent parmi les plus économiques du marché.

On calcule qu’une isolation des combles perdus coûte entre 15 et 35 €/m², ce qui est tout à fait raisonnable lorsqu’on connaît les économies d’énergie qu’il est possible de réaliser grâce à ces travaux !

Trouver une entreprise d'isolation Devis gratuit dans votre ville