Installation d’un poêle à granulés avec conduit existant : comment faire ?

Il existe différents types de conduits de fumée pour les poêles à granulés. Ce qui nous intéresse dans ce dossier, c’est le raccordement en zone 1, c’est-à-dire un conduit vertical au niveau du toit dont le sommet du débouché se situe à 40 cm au-dessus du faîtage (120 cm pour un toit plat). Si votre habitation dispose déjà d’un conduit de fumée, il est possible de le réutiliser en le reliant à un conduit de raccordement (celui qui relie le poêle à bois et la base du conduit de fumée).

Le saviez-vous ?
« Granule » et « pellet » sont 2 termes qui désignent le même combustible. L’appellation varie simplement selon les régions. Ainsi, la poêle à granulés peut aussi s’appeler poêle à pellets.

Installer un poêle à granulés : pourquoi faire appel à un professionnel ?

Avant une réutilisation, une vérification du conduit existant est incontournable pour prévenir les risques d’incendie et améliorer le tirage du poêle. Celui-ci doit en effet répondre aux critères définis par la réglementation sur la fumisterie. S’il est en mauvais état ou présente des défauts d’étanchéité, il faudra procéder à des travaux de réhabilitation : tubage, débistrage, isolation

Pour vérifier l’état du conduit, il faut être équipé et disposer d’un savoir-faire poussé en matière de fumisterie. Vous n’aurez donc d’autres choix que de faire appel à professionnel. Cette solution vous permet non seulement de jouir d’une installation dans les normes, mais aussi de bénéficier des aides de l’état (réduction de la TVA, MaPrimeRenov…).

Si vous souhaitez profiter de ces avantages, n’hésitez pas à contacter les artisans et les entreprises certifiées de notre réseau pour la pose et la fourniture de votre poêle à pellets.

Tarif moyen horaire d'un chauffagiste

Entre 30€ et 60€

Les prérequis techniques pour l’installation d’une poêle à granulés avec conduit existant

Avant de procéder à l’installation d’un poêle à pellets avec conduit existant, voici quelques informations à savoir :

1) Règles classiques d’installation en zone 1

Le conduit de fumée doit déboucher au moins à 40 cm au-dessus du faîtage pour une toiture classique ou à 120 cm pour un toit plat.

2) Norme NF DTU 24.1

L’installation de la poêle à granulés doit respecter la norme NF DTU 24.1 portant sur la réglementation des conduits de fumée. Ce document normatif englobe plusieurs prescriptions :

  • Le conduit de raccordement doit être vertical. Si les configurations ne le permettent pas, il est possible d’utiliser au maximum 2 coudes à 90° maximum.
  • Le conduit de fumée ne doit pas présenter plus de 2 angles.
  • La jonction entre le conduit de raccordement et le conduit de fumée ne doit pas être réalisée dans l’épaisseur du plafond, mais à l’intérieur de la pièce.
Bon à savoir
Si vous ne disposez pas d’un conduit de fumée ou que vous ne souhaitez tout simplement pas en créer, tournez-vous vers un poêle à granulés étanche à ventouse. Ce type de modèle peut être raccordé à une sortie au niveau de la toiture sans dépasser le faîtage (zone 2) et au niveau de la façade (zone 3).

3) La surface de la pièce

Dans la mesure du possible, votre pièce doit être spacieuse pour la pose d’un poêle à pellets étant donné que la combustion requiert une bonne quantité d’air. À noter que ce critère ne s’applique pas dans le cas d’un poêle étanche à ventouse.

Vous l’aurez compris, l’installation d’un poêle à granulés est soumise à des paramètres délicats à maitriser, sans parler des normes qu’il faut respecter. Raison de plus pour se faire accompagner par un professionnel !

Comment procéder soi-même à l’installation d’un poêle à granulés avec un conduit existant ?

Avant de relier un poêle à pellets à un conduit existant, la première chose à faire est de s’assurer si ce dernier respecte les normes. Si tel est le cas et que vous avez des notions en bricolage, vous pouvez entreprendre vous-même les travaux d’installation de votre poêle à granules. Vous trouverez sur le marché des kits « poêle à granulés + fumisterie » faciles à poser.

1) Définir le futur emplacement du poêle à granulés

  • Assurez-vous que votre sol puisse supporter le poids de votre poêle à granulés. Les modèles vont généralement de 70 kg à plus de 200 kg.
  • Si votre plancher est constitué de matériau combustible (fibre végétale, parquet, vinyle…), posez une plaque incombustible avant d’installer le poêle.
  • La surface de la plaque devra être largement supérieure à celui de la base du poêle.
  • Suivez scrupuleusement les indications sur la notice du fabricant quant aux distances de sécurité par rapport à la face avant, à l’arrière et sur le côté du poêle à pellets. Voici un petit tableau indicatif des mesures relevées :
Face avant80 à 130 cm
Face arrière10 à 30 cm
Sur les côtés10 à 30 cm
Bon à savoir
Si votre espace intérieur est insuffisant, il est tout à fait possible de se tourner vers des poêles à granules plats qui peuvent s’installer dans des zones exiguës comme le couloir.

2) Réaliser une arrivée d’air comburant

  • L’air frais est nécessaire pour optimiser le fonctionnement du poêle à granule. De ce fait, vous devez installer une arrivée d’air comburant.
  • Pour cela, vous avez 2 options : poser une grille d’aération près du dispositif ou bien installer un conduit menant vers le vide sanitaire ou vers l’extérieur.

3) Procéder au raccordement du poêle à pellets au conduit existant

  • Mesurez la distance entre la sortie de fumée du poêle et l’entrée du conduit existant au plafond afin de définir la longueur de tuyau requise.

Bon à savoir
Les poêles à pellets se raccordent généralement en diamètre 80 mm (cette dimension peut aller jusqu’à 150 mm pour certains modèles).

  • Si le poêle à granules ne se situe pas directement sous le conduit existant, vous pouvez utiliser 2 coudes à 90° pour adoucir le virage.
  • Emboitez le tuyau au conduit existant en prenant soin de positionner la partie mâle vers le bas. Cette disposition permet de faciliter l’écoulement des condensats.
  • Si votre conduit présente un coude, il est préférable d’y insérer une gaine flexible, et ce, afin de garantir une installation étanche et sécurisée.
  • À noter que vous pouvez fixer une plaque de propreté au plafond (ou une rosace décorative) pour masquer la jonction.
  • Procédez à l’installation d’une coquille isolante à chaque traversée de plancher afin de traiter les ponts thermiques et d’éviter les risques d’incendie.

4) Isoler le conduit existant

  • Si tout le conduit est à l’intérieur de votre habitation, vous n’avez pas l’obligation de l’isoler bien que cette opération soit conseillée.
  • Par contre, vous devrez procéder à une isolation si le conduit se situe à l’extérieur afin d’éviter les problèmes de tirage, d’évacuation (à cause du refroidissement) et de condensation interne.

5) Mettre en marche le poêle à granules

  • La mise en marche d’un poêle à granulés diffère selon les modèles. C’est la raison pour laquelle vous devez suivre les indications dans la notice du fabricant pour ce qui est du raccordement électrique, du démarrage, du réglage des options et du remplissage du réservoir.

Bon à savoir
L’entretien d’un poêle à granulés doit se faire chaque semaine (ou tous les 2000 kg de pellets) en période de grand froid. Cela consiste à vider le bac à cendres et à nettoyer la chambre de combustion.

Cet entretien hebdomadaire doit s’accompagner obligatoirement d’une vérification annuelle par un professionnel et de 2 ramonages.


Pour aller plus loin : qu’en est-il des tarifs d’un professionnel pour l’installation d’un poêle à granulés avec conduit de cheminée ?

Les prix vont généralement de 2000 à 4000 € pour la pose d’un poêle à granulés avec conduit de fumée en zone 1. Les tarifs varient en fonction du temps de mise en œuvre et de la hauteur du conduit.

Type de posePrix d’installationPossibilité de poser dans le neufLongueur des conduitsType de poêle
En zone 12000 à 4000 €OuiImportantePoêle non étanche
En zone 22000 à 4000 €OuiImportantePoêle étanche
En zone 3900 à 1500 €Non : ce type de pose n’est autorisée qu’en rénovation.FaiblePoêle étanche

Les tarifs indiqués ci-dessus comprennent la fumisterie, la pose et la mise en service du poêle à granulés.

N’hésitez pas à multiplier les demandes de devis afin de faire jouer la concurrence et bénéficier d’un rabais.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville