Fosse septique pleine : que faire ? A quel prix ?

La fosse septique, que l’on appelle également fosse « toutes eaux », joue un rôle considérable dans le système d’assainissement puisqu’elle recueille et traite les eaux usées d’une habitation. La quantité de boue accumulée dans la cuve augmente au fil des années. D’où l’importance d’effectuer une vidange lorsque le niveau de la boue atteint la moitié de son volume.

Que faire lorsque la fosse septique est pleine ? Comment savoir si elle a besoin d’une vidange ? Comment procéder ? Qui contacter et surtout à quel prix ? On vous dit tout !

Quand devez-vous faire la vidange d’une fosse septique ?

Une vidange s’impose tous les 4 ans pour une fosse septique de 3 m3, et tous les 5 à 6 ans pour une cuve de grande taille. Bien sûr, cette fréquence est indicative et peut varier selon plusieurs éléments. Outre la contenance de la fosse, le nombre de personnes qui en font usage entre en ligne de compte. Une famille nombreuse, par exemple, aura davantage besoin de vidanger sa fosse septique qu’un couple.

Dans tous les cas, le principal critère à prendre en compte est le niveau de boue de la fosse. Lorsque ce dernier atteint 50 % du volume de la cuve, il est impératif de programmer une vidange au risque de s’exposer à des risques sanitaires.

Important
Pour que la vidange puisse être effectuée dans des conditions optimales, le recours aux services d’un professionnel est obligatoire. D’ailleurs, la loi est formelle : la vidange est à la charge du propriétaire, mais doit être réalisée par une entreprise spécialisée ayant reçu l’agrément du préfet et des services sanitaires.

Pour trouver un professionnel agréé, vous avez plusieurs possibilités :

  • Demander des informations à la préfecture de votre département pour obtenir des contacts.
  • Consulter le répertoire des entreprises agréées dans le site de votre préfecture.
  • Contacter le SPANC de votre commune (Service Public d’Assainissement Non Collectif) pour trouver des contacts. Ce type de service conseille et accompagne les particuliers dans la mise en conformité de leur installation d’assainissement et pourra vous obtenir de très bons prix.

Par ailleurs, notre réseau comprend des entreprises spécialisées dans l’assainissement, notamment dans l’entretien et la vidange des fosses septiques. Ainsi, n’hésitez pas à nous contacter si vous cherchez un expert agréé dans votre région.

Quels sont les signes indiquant qu’il faut vider sa fosse septique ?

Le premier symptôme d’une fosse septique pleine est la survenue d’odeurs pestilentielles d’épuration. Les émanations se dégagent de la fosse et, de fil en aiguille, se propagent dans toutes les pièces de l’habitation. Parmi les autres signes, on peut également noter le flottement de papier toilette à la surface de la cuve.

Le premier réflexe à avoir est donc de vérifier le niveau de la boue accumulée dans la fosse :

  • Munissez-vous d’un bâton ou d’un tuyau rigide
  • Introduisez-le dans la cuve jusqu’à atteindre le fond (une certaine résistance peut se faire ressentir au moment d’enfouiller la boue)
  • Notez ensuite le niveau de la boue et comparez avec la hauteur de la cuve.
  • Si le niveau de la boue dépasse les 50 % du volume de la fosse, prenez rendez-vous avec un vidangeur agréé avant que d’autres anomalies surviennent.


Attention
Des gaz toxiques peuvent se dégager au moment d’ouvrir les regards de la fosse. Laissez donc un temps de dégazage après ouverture et portez un masque de protection avant de vérifier le niveau de la boue.

Bon à savoir
Sachez qu’une fosse septique est toujours remplie d’eau. Ce qui est à redouter, c’est le niveau de la boue sous l’eau et non le niveau de l’eau qui atteint le sommet de la cuve, tout à fait normal.

Les vrais problèmes apparaissent lorsque les canalisations commencent à se boucher. Vos WC, douches, éviers et baignoires refoulent les eaux usées et produisent des bruits étranges par le biais des tuyaux.

Si ces cas de figure se produisent, c’est que vous avez trop retardé la vidange. Là encore, il vous faudra contacter un vidangeur.

Voici un tableau en guise de résumé pour vous aider à y voir plus clair

Signes de détresseCausesQue faire ?
Propagation de mauvaises odeurs

Écoulement lent des eaux usées

Bruits suspects de l’eau à travers les tuyaux d’évacuation

Flottement de papier toilette à la surface de la fosse
Cas 1 : Fosse septique pleine

Si après le test de la perche, le niveau de la boue est supérieur à la moitié de la hauteur de la cuve, c’est que la fosse septique est pleine.

Cas 2 : Canalisation bouchée

Si le niveau de boue est bas, mais que les différents signes mentionnés précédemment apparaissent, c’est que les drains d’épandage sont obstrués.
Si la fosse septique est pleine, il est obligatoire de faire appel à un professionnel qui procédera à la vidange et au nettoyage de la cuve.

Dans le cas d’une obstruction au niveau des drains d’épandage, un débouchage effectué par un professionnel est impératif.

Comment se déroule une vidange de fosse septique ?

Le principe de la vidange est relativement simple : cela consiste à aspirer toute la boue qui s’est accumulée dans la cuve par un camion de pompage (hydrocureur) doté de plusieurs compartiments.

L’opération dure généralement 1 heure et demie (une demi-journée tout au plus).

Ce processus comporte 4 phases :

Les étapes d’une vidange de fosse septiqueMode opératoire
1) Vidange de l’eau de la cuveL’eau de la fosse est pompée et reconduite dans un compartiment du camion.
2) Pompage de la boue et des graissesLa boue et les graisses sont ensuite aspirées dans un autre compartiment.
3) Nettoyage de la cuve et des réseaux de canalisationsLe professionnel procède ensuite au lessivage de la fosse avec de l’eau claire et au débouchage des tubes d’épandage.

Celui-ci peut également être amené à remplacer certaines pièces de votre fosse septique en cas de défectuosité. Il s’agit notamment du filtre, des tuyaux en PVC, des regards ou de la pompe submersible.
4) Remise en eauL’eau précédemment pompée dans le premier compartiment est reconduite vers la fosse afin de réintroduire les bactéries. La fosse septique pourra ainsi être opérationnelle après le processus de vidange.

Par contre, si vous souhaitez renouveler l’eau de votre fosse, vous devez effectuer une semence avec un réactivateur biologique et attendre quelques jours.
Bon à savoir
Après la vidange de votre fosse septique, pensez à demander au professionnel de se charger également de votre bac à graisse (la cuve qui reçoit les eaux ménagères) si celui-ci commence à saturer.

Lors de chaque opération de vidange, l’entreprise est tenue de remettre un bordereau d’identification et de suivi des matières de vidanges qui contient un certain nombre d’informations :

  • Nom et coordonnées de l’entreprise de vidange
  • Numéro départemental d’agrément
  • Date de fin de validité de l’agrément
  • Immatriculation du véhicule utilisé
  • Coordonnées du propriétaire
  • Coordonnées de l’installation
  • Date de l’opération de vidange
  • Identité de la personne chargée de la vidange
  • Quantité de matière vidangée
  • Installation vidangée (fosse septique, bac dégraisseur…)
  • Destination des matières vidangées (recyclage agricole, dépotage à la station d’épuration, stockage avant recyclage agricole)

Combien coûte la vidange d’une fosse septique ?

Cette opération est souvent proposée sous forme de forfait. Comptez entre 150 et 400 € pour une fosse de 3m3.

Le tarif varie en fonction de plusieurs critères comme :

  • La distance entre l’entreprise de vidange et la fosse à vidanger
  • Les éventuelles contraintes d’accès à l’habitation
  • L’encombrement des regards de la fosse

Prix moyen pour la vidange d'une fosse septique de 3m3

Entre 150€ et 400€

Vous savez désormais ce qu’il faut faire lorsque votre fosse septique est pleine. Inutile de repousser sa vidange au risque de voir surgir de nombreux problèmes. Alors mieux vaut anticiper et surtout l’effectuer dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en faisant appel à une entreprise agréée.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville