Dalles PVC pour recouvrir le carrelage : ça marche comment ?

Que vous ayez acquis un bien ancien, ou que vous commenciez à vous lasser du vôtre, il n’est pas impossible que vous envisagiez de grands travaux de rénovation. Et dans ce cadre, la salle de bains est certainement le point le plus délicat. Car si nous sommes souvent habitués à décoller du papier peint ou de la moquette, s’attaquer à du carrelage semble de prime abord nettement plus complexe. Pour autant, si vous voulez le voir disparaître, sachez que la démolition est loin d’être la seule option, et qu’il en existe de plus sympathiques. Ainsi, en optant pour des dalles PVC, recouvrir votre sol sera un jeu d’enfant, apportant à votre foyer le peps que vous désirez sans avoir à trop suer ! Mais alors, comment faire ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Quelques étapes préliminaires.

Avant de pouvoir attaquer la phase de pose, qui se fera tout simplement sur votre ancien carrelage et sans aucun risque de l’abîmer, il est indispensable que vous prépariez le terrain. Et pour cela, plusieurs points sont à considérer urgemment.

CritèresDescription
Une atmosphère propice.Un des critères principaux et de conserver une atmosphère propice à la pose. En termes de température, ne descendez jamais en deçà de 10 degrés !
Prenez soin de vos dalles.Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise lors de la pose, les dalles en PVC doivent toutes être issues du même lot. De la même façon, pour que tout se passe à la perfection, il faut laisser reposer les dalles à température ambiante 24 heures avant le début des travaux (spécialement si vous envisagez d’utiliser des dalles adhésives).
Un grand nettoyage.Avant de poser vos dalles, votre sol doit effectivement être préparé. Pour cela, vérifiez qu’il n’y a aucune trace de gras, de peinture, ni aucune poussière. Sortez balai et aspirateur, et jouez la carte de la minutie !
Un examen minutieux de votre carrelage.Votre sol doit effectivement être bien stable avant qu’il soit possible de le recouvrir de dalles PVC. Vérifiez donc l’état de vos carreaux. Si certains bougent, il est important de les retirer et de combler les trous, pour avoir une surface aussi aplanie que possible.
Pensez à vos sous-couches.En fonction des dalles PVC que vous désirez utiliser, il est parfois nécessaire d’appliquer une sous-couche sur votre ancien carrelage. Cela vous permettra aussi d’éviter de passer par une phase de ragréage. L’idée ici est simplement de dérouler ces sous-couches et de les scotcher entrer elles pour bien recouvrir intégralement la surface.

Une fois ces quelques étapes achevées avec soin, il vous sera possible de passer à la phase de pose.

Poser ses dalles de PVC.

Avant de poser vos dalles PVC, vous avez dû choisir la technique que vous avez estimée être la plus adaptée. Entre versions adhésives ou simple pose emboitée, les solutions sont diverses et proposent chacune des spécificités. Effectivement, les dalles clipsables flottantes n’impliquent aucune solidarisation avec le support sur lequel elles sont posées, tandis qu’avec les modèles adhésifs, l’adhérence est un peu plus importante.

  • Commencez par les angles, et par le centre. Nous vous conseillons de tracer des lignes, une horizontale et une verticale, au milieu de votre pièce. De cette manière, les découpes seront faites sur les extrémités et non au centre de votre salle de bains, pour des raisons esthétiques.
  • Une fois que vous aurez rempli votre surface avec les dalles entières, vous pouvez passer à la découpe des dalles suivantes, aux dimensions correspondantes à vos espaces restants. Pour cela, utilisez un simple cutter !

Votre sol doit maintenant avoir une toute nouvelle allure. Toutefois, vous aurez peut-être besoin de plus amples informations pour que le résultat soit au top !

Des finitions en beauté.

En termes de finitions, il vous faudra prendre en compte deux facteurs, parmi lesquels la dilatation des matériaux, et les découpes non linéaires.

  • Il est essentiel de considérer les facteurs de dilatation de vos dalles PVC. Et pour cela, un jeu en périphérie est préconisé. Pour cela, ajoutez des joints de dilatation afin que votre sol soit impeccable quelles que soient les conditions.
  • Dans une salle de bains, il est rare de n’avoir à faire face qu’à des découpes linéaires. En effet, une baignoire au milieu de votre pièce, ou encore un lavabo à la base arrondie, vous donneront du fil à retordre si vous n’y êtes pas préparé. Et comme vous vous en doutez certainement, cette découpe ne peut se faire en improvisant. La solution est donc de réaliser des gabarits en carton. Grâce à cela, vous serez assuré d’avoir un résultat propre et élégant, s’ajustant au moindre de vos meubles !

Comme vous avez pu le voir au fil de ces lignes, dire adieu à son carrelage ancien ou démodé n’est pas si compliqué. Effectivement, avec quelques dalles de PVC, vous pourrez le recouvrir en toute simplicité. Ne vous privez donc pas de donner un coup de jeune à votre salle de bains ! Sachez également que nous sommes là pour vous donner un coup de pouce, si vous en avez besoin. Nos équipes d’artisans étant implantées dans un certain nombre de villes françaises, il ne sera effectivement pas compliqué de les rencontrer. Armés de leur expertise et de leur joie de pouvoir vous aider, ils ne manqueront pas de s’investir dans vos projets !

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville