Comment tester un contacteur jour/nuit ? Mode d’emploi

Le contacteur jour/nuit est un composant présent dans les installations électriques récentes. Il a pour rôle de mettre en marche automatiquement les équipements énergivores de la maison (chauffe-eau, réfrigérateur, lave-vaisselle, radiateur, four…). Il arrive malheureusement que celui-ci soit défectueux, ce qui peut causer un arrêt de vos appareils. Avant de le remplacer, pensez à vérifier son état. Lisez ce dossier jusqu’à la fin, on vous explique comment tester un contacteur jour/nuit soi-même !

Contacteur jour/nuit : les notions élémentaires

Avant de passer aux techniques pour tester un contacteur jour/nuit, il est nécessaire de comprendre les bases !

Dans une installation électrique moderne, le dispositif de protection et d’alimentation d’un chauffe-eau est constitué :

  • De 2 disjoncteurs divisionnaires thermiques (1 disjoncteur divisionnaire 16 ou 20 A pour la protection du chauffe-eau et 1 disjoncteur divisionnaire 2 ampères pour la protection du contacteur)
  • Et d’1 contacteur jour/nuit

Ces 3 composants sont situés sur le tableau de répartition de l’installation électrique, le tout protégé par un interrupteur différentiel de 30 milliampères (Norme C15-100).

Maintenant que vous connaissez les notions élémentaires, découvrons maintenant comment tester un contacteur jour/nuit.

Tester un contacteur jour/nuit : la sécurité avant tout !

Il faut savoir que pour tester un contacteur, il faudra travailler sur des conducteurs et des modules sous tension. En d’autres termes, vous risquez de vous bruler si vous n’avez pas les protections adéquates. Ainsi, portez des gants isolants de 1000 volts et des lunettes de protection.

Le multimètre, votre meilleur outil

Pour tester un contacteur jour/nuit, il vous faudra vous munir d’un multimètre. Ce dernier permet d’effectuer plusieurs types de mesures électriques (résistance, tension, intensité) afin de réaliser des diagnostics approfondis.

Le multimètre est doté de 2 cordons. Branchez le cordon de la sonde rouge sur le connecteur rouge. Le cordon de la sonde noire, quant à elle, sera connecté sur la borne noire. Pour éviter les fausses manipulations, pensez à consulter la notice de l’appareil pour comprendre son fonctionnement.

Allumez ensuite le multimètre et dirigez le sélecteur central sur « V~ » (tension alternative). Lorsque vous faites toucher les 2 pointes, l’écran de l’appareil doit afficher 0 volt.

Vérifiez le positionnement du bouton central du contacteur

Lors du test du contacteur, il vous faudra manipuler son bouton central. Ce dernier peut être réglé sur 3 emplacements :

  • La position 0: si le bouton est enclenché sur la position 0, le contacteur se désactive totalement. Dans ce cas, le multimètre devrait afficher 0 volt si vous connectez les touches sur les 2 bornes inférieures du contacteur (sortie du contacteur).
  • La position « auto »: Dans ce mode, il est nécessaire de tester le contacteur durant les heures creuses (généralement entre 23 heures du soir et 7 heures du matin). Pour connaître le créneau précis, consultez la facture du fournisseur.

Mesurez ensuite la tension aux bornes de la bobine A1 et A2. Si le multimètre n’affiche pas 230 volts, le problème vient du fournisseur. Dans ce cas, contactez votre distributeur.

  • La position 1 (ON ou marche forcée): Le contacteur fonctionne sur ce mode. La tension devrait donc être dans les 230 volts à la sortie. Si ce n’est pas le cas, c’est que le contacteur est défectueux. Vous devrez donc le remplacer.

Attention

Durant ces opérations, évitez à tout prix le contact avec les 2 pointes du multimètre. Dans le cas contraire, vous risquez de déclencher un arc électrique ou un court-circuit qui peuvent vous blesser.

Bon à savoir :

Il existe 3 paires de bornes sur le contacteur :

  • La première en haut du sélecteur (bornes à l’entrée du contacteur)
  • La deuxième en bas du sélecteur (bornes A1 et A2)
  • La troisième (bornes à la sortie du contacteur) en bas des bornes A1 et A2.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un électricien. Il en va de la sureté de votre installation électrique.

Vous savez désormais comment se procède le test d’un contacteur jour/nuit.

Contacteur jour/nuit : pour aller plus loin

Pourquoi le contacteur ne marche-t-il pas ?

3 raisons peuvent empêcher le lave-linge de fonctionner normalement :

Raisons des dysfonctionnements du contacteur jour/nuitExplications
1) Débranchement des câblesAvant de remplacer le contacteur, vérifiez ses branchements et ceux du disjoncteur relié.

Si vous constatez des câbles détachés, revissez-les.
2) Détérioration de la bobine du contacteurLa bobine sert à faire passer l’électricité. Si elle est défectueuse, le courant ne circule plus dans le contacteur et vos appareils électriques ne se mettent pas en marche.
3) Les prises C1 et C2 du tableau électrique sont défectueux.Si la panne ne provient pas de la bobine ni des branchements du contacteur, le problème se situe assurément au niveau des prises C1 et C2. Si tel est le cas, le chauffe-eau ne fonctionnera qu’en marche forcée.

Les meilleurs contacteurs jour/nuit sur le marché

Il y a plusieurs critères à prendre en compte lors du choix d’un contacteur. On peut notamment citer la configuration, la puissance et bien sûr la marque. Ce dernier critère est certainement le plus important.

  • Legrand
  • Hager
  • Debflex
  • Et Shneider
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville