Cheville pour plâtre : comment percer efficacement et lesquels choisir ?

Vous souhaitez fixer une étagère pour vos livres, une cadre photo personnalisée ou bien une applique sur un mur en plâtre… Ces opérations ne peuvent se faire qu’en utilisant des chevilles appropriées. Et c’est justement pour vous aider à les choisir que nous avons rédigé ce dossier !

Parmi toutes les chevilles disponibles dans les magasins de bricolage et sur le web, laquelle est vraiment adaptée pour le plâtre et à la charge de l’élément à fixer ? Comment poser une cheville sur un placo ? Réponses !

Rappel sur l’utilisation de cheville pour plâtre !

Une cheville s’insère dans le trou que vous avez percé dans le placo. Elle va ensuite se cramponner au plâtre grâce aux ailettes. Il s’agit d’un système d’ancrage qui se déploie lors du serrage de la vis dans la cheville.

Cependant, toutes les chevilles ne se valent pas quand il s’agit de fixer un élément sur une cloison ou un doublage en placo. Généralement, celles-ci se choisissent en fonction de la charge. Par exemple, une cheville pour ancrer un petit tableau ne sera pas à privilégier pour fixer une lourde étagère.

Si vous faites l’erreur de choisir une cheville qui n’est pas en mesure de supporter la charge de l’élément à fixer, des complications peuvent survenir :

  • Soit la cheville se détache du placo
  • Soit une partie du mur en placo s’arrache puisque la cheville ne peut pas supporter le poids de l’objet à ancrer.

Dans tous les cas, vous risquez de vous blesser et d’endommager vos affaires. C’est la raison pour laquelle vous devez choisir des chevilles de fixation appropriées.

Quels types de chevilles choisir pour fixer un objet sur du plâtre ?

Les cloisons et les doublages en placo se trouvent dans la catégorie des supports dits « creux ». La plupart des plâtres sont, en effet, friables et disposent de faible épaisseur.

Nous vous présentons ci-dessous les chevilles adaptées pour une fixation sur du placo standard (de type BA 13).

Type de chevilleCaractéristiqueCharge supportée
Cheville universelle (cheville multisupport)C’est la cheville la plus répandue sur le marché. Facile à installer, elle s’utilise pour la fixation d’objets décoratifs légers. Ses ailettes se déploient lorsqu’on serre la visse.5 kg en mono-point (tableau, cadre photo, miroir…)
Cheville à boudin (cheville à verrouillage de forme)La cheville à boudin est également très utilisée dans le domaine du bricolage. Contrairement à la cheville universelle, elle forme un nœud lorsqu’on serre la vis.5 kg en mono-point
Cheville queue-de-cochon (cheville autoforeuse)Comme son nom l’indique, ce type de cheville ne requiert pas de perçage pour sa fixation. Il suffit de l’enfoncer sur le mur et de le visser à l’aide d’un tournevis.Charge inférieure à 20 kg en mono-point
Cheville métallique à éclatementCette cheville est dotée de 3 ailettes qui, sous la pression du vissage, s’écartent pour assurer la fixation.Charge inférieure à 25 kg en mono-point
Cheville à bascule verticale (cheville taraudeuse)Il s’agit d’une combinaison entre la cheville queue-de-cochon et la cheville molly. Son ailette se détache lors du vissage et vient se rabattre verticalement contre la paroi du plâtre.Charge inférieure à 20 kg en mono-point
Cheville molly (cheville à expansion)La cheville molly est certainement la plus résistante en matière de fixation. Sa mise en place requiert l’utilisation d’une pince à expansion afin de déployer ses ailettes, et ce, dans le but de prendre en étau la plaque de plâtre.Charge entre 20 et 50 kg en mono-point

Qu’en est-il du choix des vis ?

La longueur et le diamètre de la vis doivent correspondre à ceux de la cheville. L’utilisation d’une vis trop petite ou fine peut être préjudiciable pour la fixation de la charge. De même, une grosse vis peut détériorer l’état de la cheville et donc amoindrir l’efficacité de l’ancrage. Dans tous les cas, lisez bien les recommandations indiquées sur l’emballage des chevilles.

Bon à savoir
Certains modèles de chevilles comme la cheville molly ou la cheville autoforeuse sont déjà accompagnés de vis.

Important : Renforcez votre mur en placo pour des charges lourdes supérieures à 20 kg !

Si vous fixez une charge supérieure à 20 kg sur une cloison en placo, il se peut que cette dernière soit arrachée. Dans ce cas, il est indispensable de la renforcer afin d’améliorer la capacité de résistance.

La solution idéale serait de renforcer le mur en amont de la pose du placo. Ainsi, implantez des renforts en métal ou en bois sur les endroits où vous souhaitez fixer la charge lourde. Les chevilles viendront alors se fixer sur la structure.

Par contre, si votre cloison est déjà installée, vous devez découper le placo sur l’emplacement où sera fixée la future charge. Placez ensuite les renforts et revissez une nouvelle plaque par-dessus la structure. Il ne vous restera plus qu’à enduire et à poncer.

Prix moyen d'une boîte de 100 chevilles pour plâtre

Entre 10€ et 15€

Comment fixer une cheville de fixation sur un support en plâtre ?

Contrairement à des supports durs comme le béton, la brique, la pierre, etc., le plâtre est un matériau tendre. Il est donc relativement simple à percer. Si vous voulez fixer un petit tableau ou une applique, une cheville standard (multisupport ou à boudin) suffira. Par contre, il est préférable de se tourner vers une cheville taraudeuse, une cheville autoforeuse ou une cheville molly pour un objet excédant les 10 kg (télévision, étagères…).

Les outils nécessaires :

  • Chevilles
  • Perceuse/visseuse (perceuse électrique) dotée d’un foret dont le diamètre correspond à celui des chevilles.
  • Marteau en caoutchouc pour enfoncer la cheville dans les orifices.
  • Tournevis pour insérer la vis dans la cheville
  • Crayon et règle de niveau pour déterminer la localisation des trous
  • Pince à expansion (si vous optez pour une cheville molly)

Étape 1 : Traçage des emplacements des chevilles

Utilisez un mètre et un niveau à bulle pour déterminer les points à percer et éviter les écarts de parallélisme.

Étape 2 : Perçage du support en placo plâtre

Vérifiez sur l’emballage de la cheville le diamètre de perçage et choisissez un foret adapté.

Lors du perçage, évitez d’appuyer brusquement afin de ne pas dégrader le mur en placo avec le bout du mandrin. Si possible, utilisez une butée de perçage.

Le trou doit avoir une profondeur légèrement supérieure à la longueur de la cheville.

Étape 3 : Pose de la cheville

Type de chevilleModus operandi
Cheville mollyEnfoncez la cheville au marteau

Desserrez la vis (toujours fournie avec la cheville) de quelques tours pour permettre la fixation de la pince.

Placez la pince à expansion sur la tige de la vis

Actionnez la pince jusqu’à ressentir une résistance.
Cheville universelleIl suffit d’enfoncer la cheville dans le mur à l’aide d’un marteau tout en faisant attention à ne pas frapper le placo.

Placez ensuite l’objet à fixer et vissez.
Cheville à boudinMême opération que pour la cheville universelle
Cheville queue-de-cochonEnfoncez directement (sans perçage) la queue-de-cochon accompagnée de la vis dans le placo.

Serrez la cheville avec un tournevis à la main.
Cheville métallique à éclatementToujours sans perçage, enfoncez la cheville métallique à éclatement dans le plâtre.

Insérez la vis et serrez pour déployer les ailettes.
Cheville à bascule verticaleEnfoncez la cheville avec un marteau.

Placez la vis et serrez pour faire basculer l’embout de la cheville et prendre en étau le placo.
Pour résumer
Seule la cheville molly (ou cheville à expansion) requiert l’utilisation d’une pince à expansion. Pour l’installation des autres types de chevilles, il suffit de les enfoncer avec un marteau et serrer la vis.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville