Chéneau contre mur : comment faire ?

Le chéneau est un ouvrage de bâtiment qui permet de recueillir les eaux du toit. Il est  d’une grande utilité lorsque vous désirez ne pas voir votre devanture aspergée d’eau pendant la pluie. L’accessoire vous garantit ainsi un sol toujours agréable et  sec pendant les périodes pluvieuses. Vous avez décidé d’installer un chéneau contre mur ? Découvrez comment faire.

Chéneau contre mur
Chéneau contre mur
Demander un devis rapidement

 

Rassemblez les matériaux et outils adéquats

La pose de chéneaux contre le mur nécessite l’utilisation de nombreux matériaux et outils. Ceux-ci sont indispensables pour  la  bonne conduite  des opérations.  Les matériaux dont vous aurez besoin sont :

  • Le chéneau
  • La colle de soudure
  • Les jonctions de chéneau
  • Le tuyau de descente
  • Les vis
  • L’équipement de protection individuelle
  • Vis et cheville pour collier de descente
  • Le collier de descente
  • Le crochet de support de chéneau
  • Le fond de chéneau
  • Le regard d’évacuation

Munissez-vous ensuite des outils suivants :

  • Le cutter
  • Le mètre
  • Le crayon
  • Une scie à métaux
  • Un tournevis
  • Une perceuse- visseuse

Préparez la pose du chéneau contre mur

La préparation de la pose du chéneau se déroule en 04 étapes.  

D’abord, vous devez  déterminer à la fin du parcours de votre planche de rive, la fixation appropriée pour placer les crochets de support du chéneau.  Vous les fixez ensuite soigneusement. À l’aide d’un traceur, vous délimitez un cordon qui symbolise l’itinéraire de parcours de votre chéneau. 

Après cela, vous revenez à la première extrémité de la planche où vous déterminez un niveau de fixation bas de support des crochets devant accueillir le chéneau. À ce niveau également, il faut fixer une vis à l’extrémité et l’enrouler au cordon tracé.  Vous délimitez enfin la ligne exacte de pose sur la planche de rive en vous servant principalement des tracés. 

Toutefois, vous devez noter avant le début des travaux que le chéneau choisi doit nécessairement être adapté à la pluviométrie dans votre région. Il doit également tenir compte du périmètre total de votre toiture. Pour être sûr de faire le bon choix, nous vous recommandons de prendre en compte le plan d’urbanisme de votre région qui vous renseignera certainement sur les caractéristiques des chéneaux propices à votre environnement.  

 À l’inclinaison du chéneau, le dénivelé minimum oriental doit être de 05 mm.  Cependant, il peut toutefois aller jusqu’à 1 cm dans le cas d’une surface plus large ou d’une province détrempée.

Chéneau contre mur

Prix moyen au m² pour chéneau

Entre 200 à 300€ du m²

Fixez les supports du chéneau et installez

Demandez des devis gratuit près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans

Gratuit et sans engagement

La fixation des supports du chéneau contre mur s’effectue en 03 étapes. Fixez la première agrafe de trépied pour le chéneau au-dessus de l’intersection de posage. Ensuite, en vous servant d’un mètre, déterminez l’intervalle de pose avec chacune des agrafes.  Vous marquez ainsi les repères pour une limitation incontinente en suivant la longueur de l’intersection de posage.  Enfin, vous vissez les crochets pour trépied selon les points déterminés. La délimitation conseillée entre les crochets est de 50 cm.

Après la fixation des supports, votre chéneau est enfin prêt à être installé.  L’installation se déroule progressivement en suivant quelques étapes clés. En premier lieu, vous devez procéder à une cime des extrémités du creux du chéneau

 Si votre chéneau compte demeurer posée ou être proche de l’acrotère de la pigne, vous devez coller son creux avant de poser la première couche sur les crochets.  Pour cela, segmentez le creux puis clipsez-le dans l’intersection du chéneau. Vous clipsez également les sections sur les raccords de chéneau en respectant la délimitation d’emboîtement représentée à l’intérieur.  Vous posez ensuite  la première  intersection  dans les crochets que vous maintenez  à chacune des agrafes.  

Pour finir, positionnez la seconde intersection au-dessus du raccordement puis  nouez-le à celui-ci et aux crochets.  Répétez ce même processus pour tout le toit.

Découpez le chéneau et installez la descente

Le découpage de chéneaux est simple mais nécessite une agilité prépondérante.  Elle débute par la scie du deuxième creux et la transformation des côtés du chéneau.  Vous assemblez ensuite les côtés avec la filiation du chéneau.  Positionnez l’affiliation dans un campement irrévocable et relevez la précision pour la dernière intersection à effectuer  avant sa découpure.  

Reportez alors ces précisions dans l’intersection et découpez à l’aide d’une piquette d’entaille ou d’une autre scie. Ebavurez ensuite à l’aide d’une lamelle d’un cutter la filiation du chéneau dans cette intersection.  Fixez-la enfin dans les crochets et vissez-la sur la planchette pour le rivage.

Pour l’installation de la descente, suivez ces instructions : 

  • Positionnez temporairement les coudes de tuyau d’évacuation et ouvrez la filiation.
  • Déterminez ensuite la taille du tuyau pour la pente découpée. 
  • Emboitez les pièces dépourvues et collez-les (ceci parce que le tuyau sera amené à s’enfler et à se retirer au cours de la saison). 
  • Mesurez la taille de la pente du chéneau jusqu’à la précision des yeux d’évacuation. 
  • Reportez ensuite cette précision dans la pente du chéneau pour procéder à la découpure. 
  • Mesurez la disproportion avec le mur de pignon et l’axe du chéneau. 
  • Percez ensuite le mur avec une parfaite interligne de la pigne. 
  • Effectuez une fixation de la pente du chéneau sur ses colliers et vissez-les de façon définitive.  

Une fois votre chéneau contre mur posé, il ne vous restera plus qu’à  le caler et à assembler la sortie d’évacuation pluviale. 

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville